Kiara Covita et le dragon rouge

Chapitre 25 : La vérité

4022 mots, Catégorie: G

Dernière mise à jour 01/04/2021 21:24

La route paraissait interminable pour Kiara. Maintenant qu'elle savait que Hida pourrait être heureuse et que ses parents s'étaient réconcilié, elle voulait à tout prix savoir ce que voulait dire Ichi. Kakashi-sensei lui avait promit qu'ils iraient voir le Hokage à leur retour et qu'elle pourrait lui poser des questions.

Dès qu'ils eut franchi Konoha, Kiara se tourna vivement vers Kakashi. Le soir commençait à s'installer mais elle s'en fichait bien.


- Kakashi-sensei, on va voir le Hokage ? lança-t'elle.

- Oui, répondit Kakashi.


Kiara fut surpris qu'il accepte sans rien dire d'autre. Il tenait sa promesse.


- Tu vas nous dire ce qui se passe ? demanda alors Naruto.

- Ouais, répondit Kiara.

- On t'attend au parc, dit Sakura.


Naruto, Sasuke et Sakura partirent de leur côté. Kakashi observa quelque peu Kiara avant d'entamer la marche vers le bureau du Hokage. Kiara était particulièrement silencieuse ce qui n'était pas dans ses habitudes.


- Je ne sais pas ce qu'il va dire, Kiara, dit alors Kakashi.

- Comment ça ?

- Il pourrait ne pas te répondre, répondit Kakashi.

- C'est de moi dont il s'agit, répliqua Kiara. J'ai le droit de savoir.

- Je sais, dit Kakashi. Mais le Hokage a le dernier mot...


Ils arrivèrent devant le bureau du Hokage. Celui-ci semblait présent. Kakashi toqua trois coups et le troisième du nom lui dit d'entrer, ce qu'ils firent. Il était assis à son bureau et remplissait des papiers.


- Kakashi, Kiara, dit le Hokage, un peu surpris.

- Nous revenons de mission, répondit Kakashi. Tout s'est bien passé. La bombe a été posé par l'ex-mari de la dirigeante qui n'acceptait pas comment elle traitait leur fille.

- Oh, je vois, répondit le Hokage.

- Vous saviez que mes parents d'accueil habitaient là-bas, dit alors Kiara sans passer par quatre chemins.

- Oui... soupira le Hokage. Est-ce que ça c'est bien passé ?

- Pas vraiment, répondit Kiara. Ichi était encore furieux contre moi... pouvez-vous m'expliquer ce que je leur ai fais ?

- Tu ne te contrôlait pas à cinq ans et tu les a terrifié, répondit le Hokage.

- Je sais, ça, fit Kiara d'un ton agacé. Il y a autre chose...


Le Hokage regarda Kakashi puis revient à Kiara.


- Que veux-tu dire ? demanda-t'il.

- Ichi m'a traité de monstre, dit Kiara. Il dit que je ne sais pas ce que je suis. Que je suis dangereuse... Que je vais mourir comme ça... je ne comprend pas. Pourquoi il dit que je suis un monstre ?


Le Hokage poussa un long soupir et posa son menton sur ses mains.


- Kiara, tu es bien jeune pour entendre cela, dit-il lentement.

- Je veux savoir ! s'exclama Kiara. Naruto sait qu'il a un démon en lui. Je dois savoir ce qui m'arrive.


Le Hokage resta silencieux. Kiara était outré qu'il ne lui dise pas ce qu'elle voulait savoir. Elle dû se contrôler pour ne pas lui hurler dessus. C'était tout de même le Hokage.


- Kakashi-sensei ! s'exclama alors Kiara. Dites-lui que j'ai le droit de savoir !

- Je pense personnellement qu'elle peut savoir la vérité, répondit Kakashi. Elle a déjà remarqué quelques signes, de toute façon...


Le Hokage observa longuement Kiara en réfléchissant. Celle-ci n'en pouvait plus d'attendre. L'attente était de plus en plus angoissante et elle savait que c'était quelque chose de grave. Elle posa brusquement ses mains sur le bureau et se pencha vers le troisième du nom, impatiente.


- Si vous ne me le dites pas, je vais le découvrir moi-même ! lança-t'elle. Je veux savoir !

- Kiara, dit fermement Kakashi pour qu'elle se calme.

- La vérité est au-delà de tout ce que tu peux t'imaginer, Kiara, repondit le Hokage.

- Dites-le moi ! cria Kiara.


Kakashi la tira en arrière et elle tenta de se débattre. Elle en avait assez des secrets et maintenant qu'elle était face au Hokage, elle voulait savoir. Peu lui importait de se montrer respectueuse, à présent.


- D'accord, Kiara, soupira alors le Hokage. Calme toi et je te dirais tout.


Kiara fut d'abord surprise et se calma. Kakashi la lâcha alors.


- Allez-y, dit-elle.

- Quand tu as eu cinq ans, tu as emprisonné Ichi dans une prison de glace rouge. Il a failli y mourir. Il a dit que tu avais les yeux rouges. Cela la terrifié...


Kiara ne savait pas trop comment réagir. Elle avait les yeux rouges... Cela était étrange. Était-elle possédée ?


- Quelques temps avant ta naissance, poursuivit le troisième du nom, plusieurs années même, tes parents ont voulu faire une expérience.

- Une expérience ? répéta Kiara.

- Ils ont produit un démon à queu, lâcha le Hokage. Il est devenu très puissant et presque intenable. Ta mère en était la gardienne... et lorsqu'elle t'a mise au monde, l'effort a été si intense qu'elle a relaché la surveillance du démon... Il est donc sorti. Tes parents n'ont eu d'autre choix que de le sceller en toi.

- En... moi ? répéta lentement Kiara.


Le Hokage hocha la tête. Kiara regarda Kakashi qui ne fit aucun commentaire. Il savait que cela était un choc pour elle...


- Vous voulez dire... que j'ai ce démon en moi ? Comme Naruto ?

- Ce n'est pas le même que Naruto. Dakiri est un démon dragon à onze queu, Kiara, dit le Hokage.

- Quoi... murmura Kiara.

- C'est lui que Ichi et Narada ont vu quand tu avais cinq ans. Ils ont eu peur que tu ne puisses plus te contrôler.

- Alors... je suis un monstre... c'est vrai... murmura Kiara.


Elle semblait être totalement sous le choc.


- Tu as un démon en toi, ce n'est pas la même chose, répondit alors Kakashi. Les bêtes à queu doivent se contenir dans des hôtes. Ils ne prennent pas la place de l'humain. Ils ne font que vivre avec eux.


Le monde de Kiara s'écroula à ce moment là. Tout lui revient en tête... les insultes, le chakra rouge, la solitude... ce sentiment d'avoir quelque chose en elle... Elle qui pensait que cela était ses parents.


- Vivre avec eux... répéta Kiara, sous le choc. C'est ce que j'ai senti, alors...


Kiara observa ses mains pour se remémorer le moment où elle avait senti une puissance phénoménal en elle.


- Le chakra rouge... ce n'était pas mes parents.


Elle eut un regard douloureux.


- C'est de leur faute... Pourquoi ils ont fait ça ? demanda Kiara, blessée.

- Dakiri allait détruire le village en entier s'il n'était pas maitrisé, déclara le Hokage.

- Le démon dragon... est en moi... murmura Kiara qui semblait toujours ne pas y croire.


Le Hokage hocha tristement la tête.


- Ce n'est pas une condamnation, dit-il.

- Pourquoi vous avez attendu tout ce temps avant de me le dire ? s'enflamma brusquement Kiara. Kakashi-sensei, vous le saviez aussi ?

- Je l'ai su lorsque nous avons formé l'équipe sept, répondit Kakashi.


Kiara resta silencieuse. Elle se mit à trembler d'un peu partout et perdit le fils de ses idées. Tous les cauchemars qu'elle faisait avec des dragons... Cela s'expliquait maintenant. La haine qu'avait Ichi envers elle... Elle était un monstre.


- Comment dire à une enfant qu'elle possède le démon dragon ? demanda sérieusement le Hokage.

- Comme vous venez de le faire, répondit froidement Kiara.

- Je suis désolé, Kiara, dit le troisième du nom. J'ai connu tes parents. C'était de bons...

- Ne me parlez pas d'eux, coupa furieusement Kiara.


Elle tourna brusquement les talons en se sentant sur le bord d'exploser. Elle voulait quitter cette pièce et quitter ces personnes qui lui avait caché la vérité. Elle ne voulait surtout pas entendre parler de ses parents. Elle s'était tellement imaginé de belles choses à leur sujet... Elle se sentait trahi. Elle était un monstre. Ichi avait raison, finalement.


- Kiara ! appela Kakashi.


Mais Kiara ne l'écoutait pas : elle avait disparu. Tout ce qu'elle voulait, c'était fuire. Fuire cette réalité dont elle voulait tant être au courant mais qui finalement la terrifiait.


- Prend soin d'elle, dit le Hokage à Kakashi.

- Comptez sur moi, répondit Kakashi.


Kakashi partit à la suite de Kiara et elle courut jusqu'à dehors et jusque dans la forêt de Konoha. Elle sentait de nouveau cette puissance mais cette fois, cela l'effraya au plus haut point. Le démon dragon rugissait en elle...

Ses amis la regardait partir en courant sans trop comprendre. Elle aperçut même Miro mais ne s'arrêta pas. Elle courut le plus vite qu'elle peut pour fuire cette vérité qui l'acablait.

Sans pouvoir se contrôler, elle déracina tous les arbres qui était sur son chemin avec des coups de poing. Du chakra rouge émanait de ses mains. Un mélange de glace et de feu jaillit d'elle et elle se sentit apeuré. Elle courut le plus loin qu'elle pouvait. Elle voulait seulement disparaître.

Kakashi-sensei, Naruto, Sasuke, Sakura et Miro la suivirent en lui criant de s'arrêter, mais elle n'en avait que faire. Les larmes roulaient sur ses joues et la haine prit la place de la peur. Ses parents lui avait fait cela... Ils avaient scellé un démon en elle et en étaient morts. Elle les détestait.


- Kiara ! cria Miro. Que se passe-t-il ?!


Kiara s'arrêta brutalement et se tourna vers eux. Ses yeux étaient rouges et démoniaques. Elle ne semblait plus être elle-même. Une aura rouge l'entourait.


- Laissez-moi tranquille ! rugit-elle.

- Kiara... dit Naruto, sous le choc.

- Ichi avait raison ; je suis un monstre ! hurla Kiara. Foutez moi la paix !

- Attend ! cria Sakura mais Kiara était déjà re partie.


Tout le monde la suivit de nouveau. Kiara courait terriblement vite et seul Kakashi arrivait à la suivre. Il parvient à sa hauteur et constata que ses yeux étaient ceux du démon dragon. Deux fines cicatrices rouges étaient apparu sur les joues de Kiara qui descendaient de ses yeux jusqu'au menton. La nouvelle semblait avoir réveillé le démon et Kiara se laissait totalement contrôler par lui. Cela pouvait mal se terminer...


- Kiara, dit Kakashi, ressaisi-toi. Rien n'a changé. Tu peux le contrôler...


Elle ne l'écouta pas et glaça le sol derrière elle. Les jeunes ninjas tombaient les uns après les autres et Kakashi sauta pour éviter la glace. Il ne lâcherai pas Kiara ; elle avait besoin de lui en ce moment plus que jamais.

Elle courut encore un moment jusqu'à atteindre une falaise. Elle alla jusqu'au bout - Kakashi eut peur un bref instant qu'elle saute - et s'arrêta en se retournant vivement.


- Ne m'approchez pas ! cracha-t'elle.

- D'accord, répondit Kakashi, je reste ici.


Il était à une assez bonne distance de Kiara mais pouvait intervenir s'il se passait quoi que ce soit.


- Kiara, peu importe comment tu réagis, cela ne changera rien à la situation, dit Kakashi.

- Allez-vous-en !

- Kiara... je ne te laisserais pas seule. Je ne t'abandonnerai pas.


Kiara semblait touché par ses mots. Des larmes roulaient encore sur ses joues et elle semblait confuse.


- Tout s'explique, maintenant ! s'exclama-t'elle. Ichi et Narada ont eu raison de me rejeter ! Je suis un monstre ! C'est pour ça que personne ne voulait de moi !

- Personne ne veut de toi ? répéta Kakashi. Chaque personne que tu croises s'attache à toi, Kiara. Narada a dit qu'elle t'aimait, tu as déjà oublié ?

- Elle a pitié de moi ! cria Kiara. Personne ne peut m'aimer !

- Tu ne pense plus clairement. Naruto, Sasuke et Sakura sont qui, pour toi ?

- ...

- Ils sont ton équipe. Et moi aussi.

- Je ne veux pas vous faire de mal... comme j'ai fais à Ichi... je suis un monstre...

- Tu peux apprendre à te contrôler, dit doucement Kakashi. Tu n'es pas un monstre... Un monstre ne donne pas des glaçons en forme de coeur aux enfants qu'elle rencontre. Un monstre ne pleure pas au moment de dire aurevoir.

- Mais j'ai failli tuer Ichi ! cria Kiara. Je ne me suis pas contrôlé pendant la compétition ! Ça peut arriver n'importe quand ! Je ne veux pas de ce démon ! Pourquoi mes parents ont fait ça ? Pourquoi ? hurla-t'elle. Ils n'ont pas pensé à moi une seconde ! Je ne veux pas de ce démon !


Kakashi constata que la colère et la peur avaient prit le dessus sur Kiara. Le démon dragon en profiterait pour se manifester.

Kiara sentit à nouveau la rage l'envahir. Elle perdait le contrôle complètement... Elle vit sur ses doigts de longues griffes de chakra rouge apparaître. Elle sentit une immense rage et se mit à hurler brusquement. Le chakra s'amplifia et forma un dragon tout autour d'elle. De longues ailes rouges s'allongeait sur son dos et elle perdit totalement contact avec la réalité.


- Kiara, dit Kakashi d'une voix blanche, calme-toi.


Soudainement, Naruto, Miro, Sasuke et Sakura arrivèrent derrière Kakashi. Ils aperçurent Kiara entouré de chakra rouge foudroyant en forme de dragon. Elle avait des yeux rouges et vifs. Des lignes rouges barraient son visage en dessous de chaque oeil. Elle les regardait d'un air meurtrier. Kakashi fut soulagé de constater qu'elle n'avait pas de queu. La situation n'était pas aussi catastrophique que cela aurait pu être.


- Kiara ! s'exclama Naruto. Qu'est-ce qui t'arrive ?

- Kurama ! souffla alors Kiara en montrant ses dents pointus.

- Kurama ? répéta bêtement Naruto.

- Que m'arrive-t'il, selon toi ? demanda Kiara d'un air un peu fou.

- Non, souffla alors Sakura en se couvrant la bouche. Kiara... tu es comme Naruto ?

- Je ne suis comme personne ! hurla Kiara d'un air furieux.


Sakura recula d'un bond.


- Tout doux, Kiara, dit Kakashi en souhaitant qu'elle se calme.

- Tu as peur de moi, Sakura ? demanda Kiara.

- N-non, répondit Sakura en essayant d'avoir l'air brave.


Kiara eut un rictus.


- Kiara, dit alors Miro en s'approchant. C'est moi, Miro.

- Ne t'approche pas, cracha Kiara. Allez-vous-en tous ! Maintenant !

- On ne te laissera pas dans cet état ! rétorqua Naruto. Sakura a raison... tu es comme moi. Tu as un démon, n'est-ce pas ? Je ne sais rien de toute l'histoire mais je peux te dire une chose ; si tu te considère comme un monstre, alors j'en suis un, moi aussi.

- Regarde-moi ! cria alors Kiara en levant les bras. Je ne suis pas comme toi !


Ses ailes battirent à l'unisson et une bourrasque de vent balaya la falaise. Kakashi songea que Naruto était le mieu placé pour lui faire entendre raison.


- Tu es comme ça parce que tu la laissé faire ! cria Naruto. Crois-moi, je sais ce que tu ressens, Kiara. Ce n'est pas amusant... mais tu peux le contrôler.


Kiara montra les dents et ne répondit pas.


- Kiara... dit doucement Miro. Regarde-moi... On s'en fiche bien, nous, que tu sois l'hôte d'un démon.

- Pas moi ! Je ne veux pas de ce démon ! hurla Kiara. Je n'en veux pas !


Des pics de glace rouge sortirent soudainement du sol et les ninjas durent sauter pour l'éviter. Kiara les regarda d'un air apeuré.


- Partez ! cria-t'elle. Laissez-moi toute seule !

- Non, répondit fermement Kakashi, pas tant que tu ne sera pas calmé.


Kiara sentit quelque chose en elle bouillir soudainement et elle se tourna vers le vide. Elle ouvrit la bouche et cracha une gigantesque boule de glace entouré de feu rouge vif. L'immense boule partit à toute vitesse vers l'eau et fit une grande explosion dans celle-ci. Kiara regardait l'explosion, sous le choc.

Elle sentit alors une main se poser sur son épaule. Elle ressentit une décharge électrique et la main se retira brusquement. Elle se tourna et aperçut Naruto qui la regardait avec un air déterminé. Il était à quelques centimètres d'elle et était entouré de son chakra rouge. Il s'était approché d'elle sans avoir peur...


- Tu es une bonne personne, dit Naruto. Le monstre que nous habritons ne définit pas qui on est. J'ai été sous le choc moi aussi d'apprendre la vérité. Mais tu sais... on peut bien tout foutre en l'air si on veut, ça ne changera rien au fait que l'on soit des hôtes. Tu peux continuer à vivre normalement, Kiara. Rien ne change. Ils m'ont accepté tel que je suis... tu m'a accepté tel que je suis... Pourquoi ce serait différent pour toi ? Nous sommes toujours là...


Les paroles de Naruto touchait Kiara et elle sentit quelque chose gronder en elle. La haine ne voulait pas laisser la place à l'amour.


- Naruto te doit toujours un repas, lança alors Sakura d'un ton joyeux.

- C'est vrai, dit Naruto en souriant.


Kiara observa son sourire rempli d'innocence. Naruto était aussi un hôte et il parvenait toujours à sourire de cette manière... La haine était désagréable tandis que l'amour pouvait tout réparer.


- Tu fais partie de l'équipe sept, avec ou sans démon, déclara Sasuke.

- Je suis là, moi aussi, dit Miro. J'ai toujours été là pour toi et ça ne s'arrêtera pas maintenant.

- Je vais t'aider tant que tu en auras besoin, Kiara, ajouta Kakashi, voyant que Kiara les écoutait.


Kiara sentit alors toute sa rage la quitter. Elle se sentit soudainement faible et le chakra autour d'elle diminua. Elle regarda Naruto, Sasuke, Miro, Sakura et Kakashi-sensei et ressentit une certaine chaleur. Toutes ces personnes étaient là pour elle... La haine disparu brusquement de son esprit.


- Je... suis désolée... dit-elle péniblement.


Le dragon disparu et elle perdit ses griffes et ses crocs. Elle perdit connaissance et Kakashi-sensei la ratrappa avant qu'elle ne touche le sol.


- Ce n'est pas grave, Kiara, murmura-t-il.


Il prit Kiara sur son dos et entreprit de la ramener chez elle. Tout le monde le suivit. Un petit silence s'était installé où tout le monde était perdu dans leurs pensés. Puis, Naruto lui demanda ce qui s'était passé chez le Hokage. Il leur expliqua alors ce qu'avait révélé le Hokage à Kiara. Ils furent muet de stupeur quelques instants.


- Comment ses parents ont pu créer un démon à onze queu ? demanda Sasuke.

- Je ne sais pas, répondit Kakashi.

- C'est tellement horrible, dit Sakura avec émotion.

- Elle n'acceptera pas de vivre comme ça, declara Miro.

- Pourquoi tu dis ça ? demanda vivement Naruto.

- Elle veut depuis toujours être quelqu'un de bien... répondit Miro. Je sais que cela ne change pas qui elle est mais pour elle, ce sera dur à accepter.

- Tu ne la connais pas si bien si tu crois ça, déclara Naruto. Kiara a beaucoup de caractère et de force. Si j'y arrive, elle y arrivera.


Miro ne répondit pas. Kakashi pensait exactement comme Naruto. Ils arrivèrent à l'hôtel et Kakashi la déposa sur son lit. La chambre était très petite mais tout le monde y entra. Naruto et Miro s'assirent de part et d'autre de Kiara dans son lit. Sakura s'assit par terre près d'elle et Sasuke s'appuya contre la fenêtre. Kakashi restait debout au milieu de la pièce.

Kiara semblait dormir plus ou moins paisiblement. Elle avait quelques soubresauts de temps en temps.


- Kiara ? appela alors une voix.


Zaki entra dans la chambre et se figea en voyant tout ce monde.


- Oh, dit-elle. Désolé... Kiara va bien ?

- Oui, répondit Miro. Elle est seulement un peu malade...

- Je vais lui faire sa soupe préférée ! lâcha Zaki en sortant rapidement.


La chambre était silencieuse alors que tout le monde observait Kiara dormir. Miro et Naruto semblaient se disputer pour être celui le plus près de Kiara. Zaki revient quelques temps plus tard et déposa un bol de soupe sur la table de chevet.


- C'est à moi qu'elle voudra parler en premier en se réveillant ! déclara Miro.

- Je ne pense pas ! répliqua Naruto. Je ne les pas forcé à combattre toute seule pendant une mission, moi !

- Je ne voulais pas qu'elle se batte toute seule, répliqua Miro, de mauvaise humeur. Je suis son meilleur ami.

- Je suis son co équipier, rétorqua Naruto en croisant les bras.

- Ce n'est pas le moment de vous disputer ! s'exclama Sakura. Fermez-la un peu ! ajouta-t'elle en montrant son poing.

- Désolé, Sakura, dit Naruto en se grattant la tête.

- Kiara aura besoin d'air, lâcha Sasuke.

- Je ne crois pas qu'elle va se réveiller ce soir, dit Kakashi. Elle a utilisé beaucoup de chakra et le choc de la nouvelle la épuisé.

- C'est normal... dit Naruto d'un air triste. J'arrive pas à y croire... Je ne m'en serais jamais douté.

- Bien... fit Sasuke. Il y avait quand même quelques signes.

- Huh ? fit Naruto.

- Son chakra presque inépuisable, comme toi, Naruto, répondit Sasuke. Le dragon qu'elle a fait pendant la compétition, ça ne venait pas d'elle. Et puis... le chakra rouge.

- Et les cauchemars qu'elle fait sur les dragons, ajouta Miro d'un air accablé.


Il y eut un petit silence. Kiara se mit soudainement à remuer et ouvrit les yeux péniblement.


- Ça serais sympa de ne pas parler de moi... quand je suis là, dit-elle en se frottant les yeux.

- Kiara, est-ce que ça va ? demanda aussitôt Miro.

- Tu nous entendais ? demanda Naruto.

- Est-ce que tu te souviens de ce qui s'est passé ? demanda Sakura.


Kiara referma les yeux. Les questions lui donnaient mal à la tête.


- Laissez-la respirer, clama Sasuke.

- Ça va, dit lentement Kiara, j'ai juste entendu les cauchemars sur les dragons et oui, je me souviens de ce qui s'est passé...

- Comment tu te sens ? demanda Miro.

- Plutôt moche... répondit Kiara d'un air dépité. Je déteste ce lit...

- Allons sur le toit, proposa Miro.


Kiara hocha la tête et tenta de se lever. Elle s'assit sur le bord de son lit et se mit sur ses jambes mais perdit pied tellement elle n'avait plus de force. Miro et Naruto voulurent la rattraper en même temps et se fonça dedans. Kakashi rattrapa Kiara et la déposa sur le lit.


- Quel bonne idée ! lança sarcastiquement Naruto.

- J'allais l'aider ! répliqua Miro.


Kiara ferma les yeux et écoutait la dispute des deux garçons. Naruto semblait vouloir prendre soin d'elle et cela la touchait. Miro était son meilleur ami et elle était aussi contente qu'il soit là. Elle se sentait très faible.


- Arrêtez ! cria Sakura. Naruto !


Sakura frappa Naruto sur la tête et il tomba au sol. Kiara retenu un soupir. Elle avait toujours les yeux fermés et voulait seulement ne penser à rien.


- Tu peux dormir en paix, Kiara, dit Sakura. Nous allons rester ici.

- Non... murmura alors Kiara. Cauchemars... dangereux...

- Quoi ? dit Miro.


Mais Kiara avait sombré dans le sommeil. Naruto reprit place à côté d'elle et Miro se mit de l'autre côté d'un air jaloux. Il avait l'impression de ne plus avoir sa place près de sa meilleure amie... mais ce n'était pas le moment d'étaler ses états d'âme.

Zaki leur amena deux matelas supplémentaire en constatant qu'ils allaient tous dormir là. Elle était heureuse de voir que Kiara était bien entouré.

Kakashi fut le seul qui ne ferma pas l'oeil un seul instant. Kiara ne semblait pas paisible. Elle semblait tourmenté par quelque chose qui lui faisait peur...


Laisser un commentaire ?