Mes plus grand regrets

Chapitre 7 : Sorcière élémentaire

5118 mots, Catégorie: K+

Dernière mise à jour 15/04/2021 18:21

Bonjour, voici mon nouveau chapitre. Je tiens à remercier ceux qui suivent cette fanfiction. Merci pour tout ça et pour ceux qui continue de lire. Ce chapitre est plus long que ceux que je poste habituellement, j'espère que le format vous plaira. Bonne lecture à tous.


Une sorcière élémentaire ! Kiara est une sorcière élémentaire ! Je n'en reviens toujours pas d'écrire ses mots dans mon carnet ! Qui aurait pu imaginer ça ! Qu'un jour j'en rencontrerais une et en plus si jeune ! J'ai toujours été fasciné par cette magie ! Comment est ce que l'on pouvait pratiquer la magie sans baguette ? Bien entendu certaines espèces pouvaient mais pas aussi bien voir mieux qu'eux. Ils existaient depuis la nuit des temps ! Ils avaient permis à cette société d'exister ! Même si n'importe quel sorcier renierait leur implication.

Mais après les guerres contre les moldus c'était grâce à leur espèce que notre monde de magie avait survécu. Je me demande quel élément elle peut contrôler ? Combien ? Je n'ai eu qu'un bref aperçu de sa magie mais elle était offensive et puissante. Peut-être l'air ou le feu ?

Le ministère a peur de leur puissance et s'est pour ça qu'elle est autant surveiller. Il n'y a que cette explication logique. Sinon pourquoi ? Je ne comprends pas ! Cette magie est juste fabuleuse. J'en ai simplement vu qu'un petit aperçu et je n'ai jamais ressenti ça ! C'était incroyable ! Impressionnant ! Cette façon de voir le monde, d'utiliser la magie est… il n'y a aucun mot pour la décrire ! Elle nous permettrait de voir tout sous une façon totalement différente ! De remettre en question la position des sang-pur. Peut être que c'est cette différence qui les effraient.

Malgré le peu de choses que j'ai réussi à réunir sur les sorciers élémentaires, j'ai encore des centaines de questions ! Pourquoi que des femmes ? Quels sont leur rôle dans l'histoire de la magie ? Combien sont-elles aujourd'hui ? Je voudrais simplement lui poser ces questions ! Mais depuis l'accident, elle ne m'adresse pas un seul mot. Elle passe tout son temps libre avec Lily et Remus. Elle ne les lâche jamais.

Je me retrouve de plus en plus seul, même Peter vague à ses propres occupations. Le seul avantage que j'ai trouvé c'est que James est moins avec Lily et commence même à râler. Il en a assez d'avoir Kiara dans les pattes. Comme il le dit si bien "je n'ai pas signé pour un couple à trois".

En ce moment nos révisions sont de vigueur. Ce n'est pas réellement un problème pour moi. Avec le rythme que Lily nous a imposé j'ai enfin pu voir des moments de liberté à venir. J'ai même pris de l'avance sur certains cours, mais Peter à des difficultés et étrangement Remus n'est pas au mieux de sa forme. Dire qu'ils pensaient tous que je serais celui qui viendrait les supplier de me passer les cours. Qui est à la traîne maintenant ?

4 octobre 1977

Ils étaient dans la salle d'étude depuis près de quatre heures maintenant. Elle éclata de rire. Un rire qui me fit frissonner de la tête au pieds. Comment est ce qu'elle pouvait me faire un tel effet ? Je lui jetais un regard en biais et la vit replacer une longue mèche blonde derrière ses oreilles alors que Remus se frottait l'arrière de la tête avec un air benêt. Elle se pencha alors ostensiblement en avant me laissant une vue sur son décolleté alors qu'elle corrigeait la faute sur le parchemin de mon ami. Depuis quand Remus avait besoin d'aide pour ses cours de sortilèges ! Il était l'un des meilleurs d'entre nous. Je sentis la colère commencer à monter et je remis mon nez sur mon devoir. Qu'est ce que Remus avait que je n'avais pas pour avoir fait fondre cette couche de glace qu'elle mettait entre tout le monde ? " "Parce qu'il est un loup-garou." murmura une voix dans sa tête. Je chassais rapidement cette pensée. C'était stupide. Bien sur que Kiara n'allait pas faire une aussi grosse différence pour ça. Alors que je reprenais l'écriture de mon devoir de métamorphose, je me rappelais de la première confrontation que l'ont avaient eus avec les Serpentard :

- "Retire ce que tu as dit sang-pur !"

Alors c'était ça, parce que j'étais un sang-pur. Non, ne soit pas stupide, James aussi était un sang-pur. Mais il n'était pas un Black, une famille qui était adepte de la magie noire depuis des siècles et liés à Voldemort.

Mon regard se voila un instant avec peine. Peu de personnes faisaient attention à ça. Mais j'étais certain que Kiara le faisait elle. La voix de Peter me sortit de ma torpeur morbide.

Peter soupira à coter de moi se frottant la tête avec son crayon :

- je n'y comprends absolument rien...

Il leva ses yeux sombres vers moi et une lueur d'espoir les illumina :

- Sirius tu veux pas m'aider s'il te plaît ?

Je me penchai sur le devoir supplémentaire que devait effectuer mon ami. Alors que je tentais d'expliquer la situation à Peter, Lily se leva et Kiara l'imita ignorant la réponse de Remus :

- Tu vas ou Lily ?

La rousse eut un doux sourire et reprit :

- Juste aux toilettes.

- Je t'accompagne alors ! Autant faire le voyage à deux ! reprit-elle enjouée en la suivant. Une fois que la porte ce fut refermée, James soupira et grogna. Je le regardais surpris et croisant mon regard il reprit :

- Elle ne la lâche plus ! C'est plus de la colle la c'est de la super glue ! Elle nous suit partout, l'accompagne tout le temps ! Je suis certain que Lily n'a pas eu une seule seconde à elle depuis une semaine entière ! Elle voit plus Lily que moi !

- Tu sais James étant donné qu'elle partage la même chambre mathématiquement elles doivent déjà passer plus de temps ensemble que toi depuis le début de l'année.

James foudroya du regard Peter qui se fit plus petit. Remus intervient alors :

- Il a raison James. Peut-être que Lily est la première amie de Kiara. Laisse-lui un peu de temps, elles finiront par se décoller. Sirius et toi vous êtes toujours collés ensemble non ?

- C'est faux ! Sirius ne m'accompagne pas aux toilettes et quand je me pelote avec ma copine.

Je secouais doucement la tête. Je n'étais pas partageur même si parfois Remus et Peter semblaient le croire.

- Arrête de psychoter. finis-je par dire.

- J'aimerais juste reprendre notre ancienne routine ! Quand on pouvait être juste nous deux !

- On entend pas réellement Lily se plaindre. déclara Peter en relevant le nez de son parchemin pour la deuxième fois.

- Justement ! Lily est folle de joie ! Elle pense que c'est parce que Kiara accepte enfin sa protection contre les Serpentards.

Je me figeais soudainement me rappelant les paroles d'Avery dans la tour avant notre chute. ça m'était totalement sortie de la tête avec la révélation qui avait suivi et la quasi arrestation de Kiara. Mais quel ami stupide je faisais ! Comment j'avais pu oublier une chose aussi capitale ! Elle cherchait à protéger Lily ! Depuis quand est ce qu'elle n'avait pas dormi ? Je devais absolument lui parler. Tant pis si elle me mettait un vent je la forcerais à m'adresser la parole. Je ne laisserais pas tomber Lily ! Même si elle me cassait les pieds depuis sept ans, je ne la laisserais pas aux mains d'Avery et ses sbires.

- Sirius ! Tu pourrais répondre quand je te parles ? déclara sèchement James en me donnant un coup dans mon épaule. Je regardais son ami et reprit :

- Pardon, qu'est ce que tu disais ?

- Je te demandais si tu avais des nouvelles de Mathilde depuis la semaine dernière ?

Je le regardait perplexe. Je n'avais pas vu Mathilde depuis des semaines.

- De quoi tu parles ?

- Lundi dernier, quand tu es parti, c'était pour aller voir Mathilde ? Lily disait que tu étais bizarre ce jour la mais c'est parce que tu avais un rencard ! Pourquoi tu nous as rien dit ?

- A ouais… lundi dernier… commençais-je. C'était le jour où j'avais été voir Kiara à l'infirmerie. Je repris en tentant de continuer mon devoir :

- Tu sais ce n'était qu'une passade.

- Comme toutes les autres filles que tu as eu dans ta vie. déclara Remus sur un ton ironique. Peter rit :

- T'es jaloux Remus ? Sirius a du succès, il a bien le droit d'en profiter.

- James en a tout autant mais il n'a jamais fait tout les excès que Sirius a bien pu faire. ça ne m'étonnerais même pas que tu ais coucher avec la moitié des filles de l'école.

Je restais silencieux, choqué par les paroles. Remus n'avait jamais rien dit sur tout ça. On en riait toujours tous les quatre. James reprit sur un ton plus léger :

- Qu'est ce que tu as Remus, tu n'as jamais fait ce genre de réflexion avant. Au début de l'année tu en riais encore.

- Et puis on ne peut pas comparer, James n'a jamais aimé qu'une seule fille. déclara Peter avec un sourire taquin.

Remus reprit en continuant de me fixer avec cette lueur étrange :

- Bien entendu, mais je commence à fatiguer. Nous sommes adultes et dans moins d'une année, nous serons diplômés. Il serait temps de cesser tes comportements destructeurs !

La colère flamba dans mes yeux. Mes comportements destructeurs ? Est ce qu'on en parlait des siens ? Je m'étais tut toute ses années après les révélations qu'il m'avait faites lors de notre troisième année. Je me redressais croisant les bras avec un air détaché et reprit aussi sèchement que je pouvais :

- Tu n'es pas celui qui doit donner des leçons sur ce genre de choses Remus.

Je lus le choc sur son visage et il se releva claquant ses mains sur la table sa baguette dans une d'elle.

- Répète ce que tu dis !

James se leva aussi et se positionna entre nous.

- ça suffit ! Mais qu'est ce qui vous prends !

- Qu'est ce qu'il se passe ? On part cinq minutes et vous vous disputez. déclara Lily en reprenant sa place sans esquisser un geste vers quiconque mais elle chercha le regard de James pour une explication. Kiara posa une main sur l'épaule de Remus en murmurant quelque chose à son oreille. Il se rassit sans un mot supplémentaire regardant à son devoir. James se rassit en me lançant un regard interrogateur mais je fis semblant de n'avoir rien remarqué et reprit mon explication avec Peter comme si de rien n'était.

Lily nous regarda tous et reprit :

- Tout vas bien ?

- Juste un différent. Répondit-on tous d'une même voix. Peter reprit la rédaction de son parchemin et James se pencha vers Lily pour discuter. Alors que je vis que Peter était sur la bonne voie je regardais Kiara et Remus qui discutaient à mi-voix du devoir. Je repris en me levant :

- Il faut que je te parles Kiara, en tête à tête.

Elle leva un regard interrogateur sur moi et Remus me lança un regard sombre :

- Débrouille toi tout seul Sirius.

Kiara sourit et se leva :

- Remus, si Sirius a besoin de moi je vais l'aider.

Elle s'éloigna du groupe et je lui emboitais le pas. Une fois à l'extérieur de la salle, elle accéléra le pas et je la suivis agacée. Elle comptait m'évincer en me perdant dans les couloirs ? Elle ouvrit une porte sur sa droite et me poussa dedans fermement avant de refermer la porte derrière elle. C'était une classe entièrement vide et que je n'avais jamais vu de ma vie. Elle dit :

- Qu'est ce que tu me veux Sirius ?

- Je suis déjà surpris que tu ne te sois pas défilée.

Elle me lança un regard équivoque et s'installe sur une des table les bras croisé et le regard dur :

- Le faire sans que personne ne s'en rende compte est une chose mais aussi directement ce serait suspect. Je répète ma question qu'est ce que tu me veux ?

Je restais d'abord silencieux. Elle pensait réellement à ce genre de subtilité. Je n'avais même pas fait attention qu'elle m'esquivait sans témoin jusqu'à maintenant. Son soupire d'agacement me fit prendre la parole :

- Je… tu aurais dû me le rappeler pour Lily ! Merde c'est parce que James c'est plaint que tu collait Lily et … je m'en rappelais plus ! Je te signale qu'entre temps on est tombé de la tour d'astronomie que tu t'es faite arrêter qu'on a été sauvé par Dumbledore grâce à un de mes mensonges et que j'ai appris ce que tu étais !

- M'aider ? répliqua-t-elle avec un ton de dérision. Elle reprit :

- Tu te fiches royalement de Lily !

Je la coupais avec colère :

- C'est faux ! Elle compte pour James. Elle m'agace parce qu'elle joue à Miss Parfaite c'est tout !

Sa posture devient moins agressive et elle reprit sur un ton plus doux :

- Je pensais que tu t'en fichais.

- Mais bien sûr que non ! Je n'idolâtre pas Lily, elle m'agace prodigieusement avec ces règles stupides et son envie d'être parfaite mais, c'est une de mes amies, elle fait partie de Gryffondor et Gryffondor c'est un peu ma famille. je ne laisserais personne lui faire du mal !

Elle eut un léger sourire et me taquina :

- Tu es bien protecteur pour quelqu'un qui se fiche de tout.

- Quoi ? Je ne me fiche pas de tout ! J'ai des priorités qui ne sont peut être pas les mêmes que celles de tout le monde mais j'en ai !

Elle me sourit et je restais surpris par cette douceur. J'aperçus alors les cernes sous ses yeux bleu glace. Je m'approchais d'elle doucement et elle me laissa toucher son visage, son regard plonger dans le mien. Elle s'était maquillée. j'étais sûre qu'elle ne le faisait pas avant.

- Depuis combien de temps tu n'as pas dormi ?

Elle me regarda étonnée reculant légèrement pour que je ne puisse plus la toucher et elle reprit :

- Un moment… il fallait que je surveille Lily. Ils sont vraiment dangereux.

- Bien, va te reposer alors. Nous ont peut garder un œil sur Lily la journée. James s'en donnerait à cœur joie.

-Tu ne peux pas leur en parler ! Qu'est ce que tu vas leur dire ?

- Un mensonge n'a jamais tué personne. Je ne dirais rien, Kiara. On aura juste besoin de toi la nuit.

- Elle ne doit pas le savoir ! Si jamais elle l'apprend, je sens qu'elle est capable d'aller régler ses comptes elle-même avec Avery et cie. Il n'agira pas dans les règles. Ce sont des monstres, Sirius !

La colère s'empara de moi et j'attrapais ses épaule plongeant mon regard dans le sien :

- Ils ne la toucheront pas. Sinon je te jure que je m'en occuperais moi même. Tu n'es plus seule et je garderais ton secret Kiara.

On resta silencieux un moment nos regards plongés l'un dans l'autre. Je laissais finalement retomber mes mains et elle sourit venant embrasser ma joue. Elle sauta ensuite de la table et agita sa main au-dessus d'elle. Des éclats verts illuminèrent la table et un livre apparu. Elle me le tendit avec un léger sourire. Je posais mon regard dessus en prenant l'ouvrage.

"Métamorphose supérieur, ce que disent les pro".

- Une excuse, ça fait un moment qu'on est parti.

Je chuchotais alors qu'on sortait de la classe.

- je croyais que tu ne pouvais pas utiliser ta magie.

Elle me regarda et reprit :

- Sans témoin je fais ce que je veux !

Mon sourire grandit, si elle savait à quel point elle commençait à me rendre dingue. Je la rattrapais avant qu'elle ne retourne en salle d'étude. Elle me murmura à l'oreille :

- Rejoins moi au lac avant le dîner.

Je ne posais pas de question et elle me fit un clin d'œil et pénétra dans la salle d'étude. Le groupe entier releva la tête en nous voyant arriver. Je me suis rassis à côté de James posant le livre sur la table. Kiara reprit place près de Remus avec un doux sourire. Après quinze minutes, elle se leva en rassemblant ses affaires prétextant un rendez-vous avec le professeur McGonagall. Elle demanda à Lily d'aider Remus qui accepta avec joie. je profitais de l'inattention de la rousse pour glisser un mot à James. Il écarquilla les yeux en le lisant et me fusilla du regard. Il grifona sur le bout de parchemin et me le glissa :

Si c'est une blague ce n'est pas drôle ! Pourquoi tu ne me l'as pas dit plus tôt !

J'étais pas au courant ! Elle me l'a dit il y a 15 minutes.

Depuis quand elle te confie quoi que ce soit ! J'aurais dut le savoir en premier !

James maintenant tu le sais alors surveillance accrue OK !

Bien entendu ! Mais il ne faut pas qu'elle soit au courant. Sinon elle est capable d'aller les affronter !

Je n'ai jamais dit le contraire. A ton avis pourquoi je t'envoies des mots au lieu d'en parler. Je préviens Pet, préviens Remus.

Finalement l'heure passa vite, Peter fut mis au courant assez vite une fois qu'il eut vu l'échange de billet il avait fallu lui dire pour qu'il n'attire pas l'attention de Lily. Peter mis au courant Remus une fois que l'on eut fini nos révisions et que James avait entraîné Lily vers la grande salle en avant. Alors qu'on allait entrer dans la grande salle je fis signe à mes amis .

- Je vous laisse, j'ai un rencard !

Lily se tourna vers moi avec intérêt :

- Avec Mathilde ?

Remus lui reprit avec plus de colère :

- Je croyais que c'était fini avec elle.

Je tapotais l'épaule de mon ami et m'éloignais avec un sourire taquin :

- Mathilde n'est pas la seule fille canon de Poudlard !

James leva les yeux au ciel avant de serrer la taille de Lily contre lui et de rentrer dans la grande salle. Remus se renfrogna et Peter sourit amusé.

Une fois passé à la cuisine avec quelques provisions je sortis discrètement dans le parc. Au bord du lac je me transformais et trottinait le baluchon de provision dans la gueule. J'arrivais bien vite à la crique où nous l'avions rencontré avec Remus.

Je vit un sac sur le sol et posa son baluchon avant de se diriger vers le lac pour boire. Elle était partie se promener dans le bois. L'eau se troubla et je vis une forme sombre au fond que je n'arrivais pas à distinguer. Une silhouette humaine jaillit alors dans un éclat d'or et projetant de l'eau tout autour. Je reculais surpris et m'aperçut alors que c'était Kiara. Sa longue chevelure or retomba le long de son corps sur sa peau nacrée. L'eau continua de dégouliner autour d'elle et elle passa ses mains dans ses cheveux pour les repousser en arrière. L'eau gouttant donnait à sa peau des reflets surnaturels dans l'aura du soleil couchant. Je sentis la salive monter à mes babines et détournait le regard quand je vis son regard de glace se poser sur moi. Que pouvais-je dire face à un corps aussi parfait. Elle fit quelques pas pour sortir de l'eau et me souris alors que je gardais les yeux rivé sur le sol

- J'ai dû passer trop de temps sous l'eau. Excuse-moi de t'avoir gêné Sirius. Je ne bougeais pas mais laissait échapper un léger soupire. Finalement Kiara s'assit à côté de lui vêtu d'une robe blanche qui collait à sa peau toujours humide. Elle vient poser doucement sa main sur mon pelage.

- J'adore ta forme de chien, on dirait presque un loup… presque le Sinistros.

Je soupirais à nouveau et me couchais sur le sol. Oui c'est vrai, Peter et James me l'avaient déjà fait remarquer.

- Tu veux pas redevenir humain parce que tu risques d'être encore rouge comme une tomate ?

Je levais enfin les yeux vers elle me transformant en même temps et me retrouvait presque front à front

- Non, je ne rougis jamais !

Elle soutient mon regard avec un sourire malicieux et recula la première et je repris :

- Toi tu n'avais pas l'air gêné du tout.

- Je ne suis pas pudique devant les personnes à qui je fais confiance.

Elle se releva sortant une brosse de son sac et tressa ses cheveux alors que je déballais le baluchon.

- Tu me fais confiance ? repris-je sur un ton plus doux.

- Oui, tu as su garder mon secret pendant plus d'une semaine sans même en parler à James. J'avoue que je ne te croyais pas capable de cet exploit. J'avais préparé mes affaires pour…

Elle ne finit pas sa phrase me tournant le dos alors que je me sentais vexé :

- Je sais garder un secret !

- Je le sais, je suppose que Peter et Remus ne savent toujours pas que tu t'es fait viré de chez toi.

- Je ne me suis pas fait viré ! Je suis parti ! répliquai- je avec colère. Et puis comment est ce qu'elle pouvait être au courant de ce genre de chose ! Je n'en avais jamais parlé ici sauf.. une fois en pleine nuit dans la salle commune.

- C'est la même chose… ils ne t'on pas ouvert la porte mais ils ne t'ont pas accepté et ils ont tout fait pour que tu partes seul. J'ai toujours eu cette impression avec ma mère. Je n'ai jamais eu ma place à ses côtés.

- Tu ne parles plus à ta mère ?

Elle resta silencieuse un moment regardant dans le vide avant de dire :

- Elle est morte… elle s'est suicidée, quelques jours avant la rentrée.

Je ne su quoi lui dire. Il n'y avait pas la moindre chose qui me venait à l'esprit.

- Je…

- Ne me présente pas tes condoléances ! Nous n'étions pas proches. Les sorcières élémentaires naissent toujours dans les mêmes familles. Mais seul un enfant devient une élémentaire à son tour, pour que notre espèce ne devienne pas trop importante et que notre rôle ne se perde pas dans le nombre que nous sommes. Si une élémentaire à d'autre enfants, ils peuvent eux aussi engendrer des élémentaires si sur sa génération, l'élémentaire meurt avant d'avoir lui-même cet enfant. Ma mère était comme ça. Suite à une "coïncidence" elle a rencontré un autre enfant d'élémentaire et ils m'ont eu. Malheureusement, mon père a été tué le jour de ma naissance, par la vague de magie que j'ai dégagée. Personne n'aurait pu prévoir qu'il n'était pas immunisé, c'était le premier descendant d'une autre famille puissante… ma mère ne m'a jamais accepté et ma grand-mère était trop occupée par ses missions pour pouvoir comprendre ce qu'elle me faisait. Je n'ai jamais appris à réellement contrôler mon énergie et c'est sûrement trop tard maintenant. Si jamais je suis inconsciente ou même endormie, je dégage des vagues d'énergie qui peuvent tuer n'importe quelle personne moldue ou sorcier. Ma mère avait peur de ma force et m'enfermait dans ma chambre des jours durant. Mes seuls moment de repos s'étaient quand ma grand-mère me prenait l'été. C'est grâce à elle que j'ai acquis autant de connaissances et de maîtrise mais le problème reste le même, chaque fois que je m'endormais, je laissais le pouvoir m'envahir. J'ai trouvé l'astuce de prendre une forme animale. ça me forçait même endormie à utiliser ma magie et donc à ne pas la laisser m'envahir totalement. Une fois à BeauBaton, je ne passais que deux jours chez ma mère pour noël et le reste j'allais chez ma grand-mère qui m'a toujours ouvert ses portes. Elle n'a jamais posé de question et ma mère n'a jamais tenté de me retenir. Quand ma grand-mère est morte l'année dernière, j'ai appris qu'elle voulait que je passe ma dernière année à Poudlard. C'était contraignant pour les papiers à cause du ministère mais j'ai accédé à sa requête. Ma mère m'a menacé. Elle m'a dit que si je partais en Angleterre, elle se tuerait. Je ne l'ai pas cru. Je suis partie au début du mois d'août pour m'acclimater. Mme Maxime m'a envoyé un hibou pour l'informer de sa mort. Je ne suis même pas allé à son enterrement. Elle n'a jamais été une mère pour moi. C'était comme si elle n'était qu'une étrangère. Je n'ai pas versé une seule larme.

- Je comprends mieux certaines choses…. tu n'as pas a t'en vouloir. Ta mère n'aurait jamais dû te faire subir tout ça.

- Elle n'avait pas tord au fond. Le conseil élémentaire n'aurait jamais dû permettre que mon père et ma mère aient un enfant.

- Alors tu dors dehors, c'est de ça que parlait le directeur la dernière fois. Tu dors sous forme animale et comme tu n'es pas un animagi déclaré ,techniquement c'est comme dévoiler ta magie élémentaire, donc tu as passé un accord avec Dumbledore pour dormir dans la forêt interdite…

- Disons que tu es sur la bonne voie

- Tu sais, je comprends pourquoi tu fais ça. Moi non plus je n'irais pas à l'enterrement de mes parents. Peut-être de mon frère et encore, en ce moment il m'insupporte.

Son expression changea et elle sourit tendrement :

- Peut être que le professeur Dumbledore avait raison, on se ressemble plus qu'on ne le pense.

Je hochais doucement la tête. Oui, peut être que c'était vrai. Elle regarda de nouveau la rive du lac et je repris :

- Alors, j'ai quelques recherches à mon actif sur les sorcières élémentaires ! Vous contrôlez un des cinq éléments n'est ce pas ? Quel est le tient ?

Elle me regarda surprise puis rit :

- Non, on contrôle trois éléments.

- Trois ! Je pensais qu'un suffirait !

- Un c'est pour les sorciers tels que toi. répondit-elle d'un ton malicieux. J'écarquillais les yeux surpris et reprit:

- Tu penses que je peux contrôler un élément ! Mais je ne peux pas faire ce que tu fais !

- Non, tu ne pourras jamais parce que tu dois canaliser ta magie avec ceci.

Elle montra la baguette du doigt et je resserrais ma main dessus par réflexe.

- Tu as sûrement des facilités pour certains sorts qui te sont venus instinctivement ?

- Ouais…

- Ceux là devaient être des sorts qui à la base était lié à la magie de la terre.

- Tu veux dire que mon élément est la terre ?

- Surement, tu es entouré de cette aura verte caractéristique et ton caractère correspond. Mais c'est difficile à dire pour des sujets aussi jeune parce que votre aura n'est pas encore stabilisée. Aujourd'hui je penche plutôt pour la terre mais demain je découvrais finalement que tu as des affinités avec un autre élément et que le reste n'était qu'une coïncidence.

- Tu peux voir les auras des autres ?

- Seulement quand ils utilisent la magie ou quand elle est vraiment sombre par des horreurs que les personnes ont commis.

- La mienne est verte alors ?

- On dirait bien que oui…

- Et donc tu contrôles trois éléments.

elle se tut et reprit :

- En réalité j'en contrôle cinq.

J'écarquille les yeux surpris et elle soupira :

- Ouais, je suis un monstre je sais.

- Non, mais c'est impressionnant, je comprends mieux ta perte de maîtrise de magie. Tu dois en contenir énormément, et…

- Je suis dangereuse, Sirius, pour les autres mais aussi pour moi-même.

- Ne dit pas n'importe quoi. Tu as sauvé Lily et ma vie aussi.

- Tout ça ne serait jamais arrivé sans moi.

- Si tu existes c'est que tu as une place parmi nous. Tu as dit que selon l'élément qui te correspond tu as un certain caractère ? rebondis-je. Autant essayer de changer de sujet.

- Oui, ceux lié à l'élément terre son très attaché à leurs proches et son d'une jalousie maladive.

- Jaloux ? D'où est ce que je suis jaloux !

Elle éclata de rire et je me renfrognait avec un soupire :

- Sérieux Kiara...

- Tu ne le vois même pas. Tu es totalement jaloux de Lily. Elle passe beaucoup de temps avec James et ça t'agace.

- Je passe moins de temps avec lui maintenant.

- Peut être mais tu ne penses pas qu'il a le droit lui aussi à sa vie personnelle.

Je restais silencieux un moment. De quoi elle se mêlait ? Est ce que je n'avais pas le droit de penser ce que je voulais. J'étais heureux avec James ! J'étais heureux ? Mais lui il se languissait depuis des années de Lily. Remus et Peter l'avaient bien fait remarquer. Si James n'était pas devenu comme moi c'était parce qu'il n'avait jamais eut qu'une seule femme dans son esprit. Elle avait cessé de me regarder. Elle fixait le ciel avec une expression sereine que

je ne lui connaissais pas. A nouveau je vis une autre facette de cette femme. Une facette qui me plaisait énormément.


Voila la fin de ce chapitre, comme toujours n'hésitez pas à suivre cette fanfiction pour être au courant de la sortie des chapitres, je ne suis malheureusement pas très régulière dans mes publications même si j'essaye d'y remédier. Un petit commentaire fait toujours plaisir et me donne envie de continuer !

Laisser un commentaire ?