Le Harry Potter dont vous êtes le héros 2 - Gryffondor édition par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Aventure / Parodie

44 44

Catégorie: T , 486 mots
1 commentaire(s)

Une fois arrivé devant le bureau de Dumbledore, tu réalises que tu ne connais pas le mot de passe pour pour que la gargouille qui garde les lieux te laisse entrer. Tu te rappelles vaguement que le directeur de Poudlard choisit systématiquement ses confiseries préférées. S'il était moldu, il serait le genre de personne à utiliser des codes tels que "0000" ou"1234". Vraiment la sécurité ici est une vaste blague. 


"Sorbet citron ! Chocogrenouille! Dragées surprise ! Suçacide !"


La gargouille ricane : "Te fatigue pas, il n'utilise plus ce genre de mot de passe."


Tu la fixes, interdit : "C'est à dire?"



"Disons qu'il a changé de centre d'intérêt."

Tu repenses au banquet de ce matin, quand Dumbledore était tellement guilleret qu'il a forcé Rogue à danser le cha-cha devant l'assemblée consternée, avant de pleurer à la table des professeurs parce que son jus de citrouille était trop tiède. Il ne te faut pas longtemps pour additionner 1 et 1.


"Cognac ! Gin ! Whisky Pur Feu !"


La gargouille ricane à nouveau et te laisse passer.


Tu entres dans le bureau de Dumbledore, qui est plongé dans la pénombre. Tu ne vois rien, mais tu entends distinctement une sorte de bruit sifflant. Tu décides d'ouvrir les rideaux qui masquent les fenêtres, ce qui provoque un grand cri dans ton dos.


Tu réalises qu'il s'agit de Dumbledore, qui somnolait sur son bureau, de toute évidence bien aviné. 


"Professeur ! Jenny Weasley se livre à une dégradation volontaire de la propriété publique de Poudlard ! Il faut l'arrêter !" Après un bref temps, de réflexion tu ajoutes : "Et l'exclure ! Au plus vite !"


L'expression du directeur traduit mieux que n'importe quels mots son manque d'intérêt. Il tente de te tapoter affectueusement le dessus de la tête, le rate et te met un doigt dans l'œil.


"Allons, allons. Ce n'est sûrement rien. Si tu allais plutôt en parler au professeur McGonagall, hein ?"


Impatienté, tu changes de stratégie : "Je crois que Jenny a découvert une énorme réserve d'eau de vie de cerise dans les sous-sols du château." 


Dumbledore est déjà levé et sorti de son bureau.


Il te suit avec enthousiasme dans les couloirs de Poudlard, et se lance sans hésiter dans le tuyau gluant dans lequel tu as vu Ginny s'engouffrer. Petit problème : le tuyau n'a de toute évidence pas été conçu pour un homme de la corpulence de Dumbledore, dont les passions successives pour les bonbons et l'alcool ont quelque peu changé la circonférence.

Dans un claquement horrible, tu entends l'ouverture des toilettes se refermer derrière vous. 


On ne retrouvera mais votre trace, ce qui donnera lieu à des rumeurs plutôt croustillantes sur la relation que vous entreteniez. 


Choisis plutôt de suivre Ginny en 45.


1 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?