Le Harry Potter dont vous êtes le héros 2 - Gryffondor édition par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Aventure / Parodie

1 1 : Retour chez les Dursley

Catégorie: T , 492 mots
0 commentaire(s)

Revoilà Harry avec son ego inversement proportionnel à son talent pour la magie ! Comme précisé dans le titre, ce livre reprend la trame Gryffondor du premier tome. Je ne sais pas si je vais poursuivre avec le tome 2 version Serpentard ou le tome 3 version Gryffondor, si vous avez une opinion là-dessus, n'hésitez pas !


Allongé sur la pelouse du jardin des Dursley, tu contemples le ciel d'un air morne. Tu pensais dominer les Dursley avec ta magie et les assujettir à ton autorité, mais dès ta descente du Poudlard Express, Pétunia s'est précipitée sur toi pour te confisquer ta baguette (alors que tu allais simplement tester ce sort "Evaporio adversairio" que tu as vu dans un des livres interdits de la bibliothèque ! Vraiment, les Dursley ne sont pas fun). Depuis, tu as découvert que la seule magie dont tu étais capable sans baguette, c'est de faire apparaître des petites créatures visqueuses et rampantes dotées d'antennes, qui se dépêchent de disparaître aussi vite qu'elles sont apparues. C'est vexant.


Et après tes aventures pendant les cours de vol en balai (Cf Tome 1), ils te terrorisent encore plus que d'habitude, ce qui rend les tâches ménagères encore plus pénibles. Décidément, ce n'est pas comme ça que tu imaginais ton été !

Et puis, tu ne comprends pas pourquoi tu a dû retourner chez les Dursley. Après tout, tu avais largement suffisamment d'or dans ton coffre pour te payer la meilleure chambre du Chaudron Baveur (celle qui a des draps propres) pendant tout l'été ! Ou tu aurais pu rester à Poudlard ! Mais Dumbledore a tenu à t'escorter personnellement jusqu'au Poudlard Express en parlant plus fort que toi pour couvrir tes protestations. Vers la fin, vous hurliez tous les deux, ce qui à la réflexion n'est peut-être pas idéal pour ton image de marque. Heureusement les gens vont sûrement choisir de retenir que tu les as une nouvelle fois sauvés de Voldemort. Ton public adorateur ne se retournera jamais contre toi, tu le sens.


Tu roules vaguement sur toi-même dans l'herbe, les yeux vitreux d'ennui. Tu te retrouves face à la haie du jardin, et commences à compter ses feuilles pour te distraire.

1 feuille... 2 feuilles... 3 feuilles... 2 yeux... 4 feuilles...


Hein??


Tu te redresses immédiatement : deux gros yeux globuleux te fixent depuis la haie! On dirait un peu ceux de Pétunia, mais tu l'entends essayer de forcer Dudley à manger des légumes à travers la fenêtre de la cuisine, ce n'est donc pas elle. Tu...


... lances une pierre à ton ennemi. Car c'est forcément un ennemi! (on dirait que ta première année à Poudlard n'a pas amélioré ta paranoïa naturelle) Va en 6.


... restes parfaitement immobile. Tu essaie de te persuader que tu appliques la philosophie du Wu Wei, mais en fait tu es juste paralysé par la peur. Va en 10.



0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?