James Bond

Ian Flemming et divers autres (romans)

James Bond, également connu par son matricule 007, est un personnage de fiction créé en 1953 par l'écrivain et ancien espion britannique Ian Fleming dans le roman Casino Royale. Ses romans ont été d'immenses succès internationaux, mais ce sont les nombreuses et régulières adaptations cinématographiques qui ont fait de James Bond, espion des services secrets britanniques et grand séducteur, un authentique mythe contemporain. (source Wikipedia)

5 fanfictions correspondent à votre recherche.

Le Déni

One-shot

5 fois où James s’est dit qu’il n’aimait pas Vesper, et 1 fois où il a compris qu’il avait tort.
Casino Royale
[Participation au défi "Les uns contre les autres" de février mars 2020]

Nuit de Chine

One-shot

"Appelez-ça de la chance si vous l'osez, mais il était inexplicablement de retour parmi les vivants. Les vivants déprimés, mais les vivants tout de même."
James médite sur les vicissitudes de ses deux hobbies favoris, avant d'être rejeté dans la mêlée...

(Début Skyfall) [Défi d'écriture de juillet août 2017 : City lights]

Bond Girl

One-shot

M convoque 007, pas encore officiellement réintégré, sur une petite mission très simple : rencontrer un ancien agent des services secrets estoniens qui déclare avoir des informations à leur vendre, les évaluer et revenir faire son rapport sans délai. James réclame une escorte et les choses se compliquent. [Défi de novembre 2016].

Les portes d'Aljannah

One-shot

Si on avait dit à Q qu’un jour la moitié du MI6 serait en train de jouer à un jeu vidéo en ligne pendant les heures de bureau, il ne l’aurait jamais cru. Sans parler du fait qu’il allait devoir enseigner sans délai les rudiments du FPS à un Bond récalcitrant et dissipé…

[Participation au Défi "Blouse de la rentrée" d'octobre 2019]

La croisée des chemins

One-shot

– A mon tour de vous faire des confidences. Un homme qui, semble-t-il, travaillait de manière irrégulière pour M… – je veux dire l’ancienne M – nous a contactés hier soir pour nous faire part d’un autre cas semblable.
L’aîné des Holmes haussa les sourcils, signe chez lui d’une intense perplexité et, peut-être, d’une certaine irritation. Mallory reprit :
– Il s’appelle Fergus… Fergus MacLeod.