Si tout était différent

Chapitre 1 : Ami et ennemi (imaginaires ou réels)

3497 mots, Catégorie: G

Dernière mise à jour 06/11/2022 21:18

Les personnages

Jim Clancy

Mélinda Gordon

Détective Carl Neely

Caitlin Mahoney (la belle-fille de Carl Neely)

Owen Grace (esprit errant, fantôme, ami d’enfance de Tricia)

Tricia (amie de Jim qui se marie)

Natalie (fille du premier mariage de Tricia qui voit Owen Grace)

Hunter Clayton (le fiancé de Tricia, second mariage)

Élie James (professeur de psychologie à l’Université de Rockland)



Une fois que Tricia a compris que son fiancé, Hunter Clayton, est un menteur qui ne veut la marier que pour sa richesse et son aisance matérielle, elle interrompt au dernier moment le mariage. Cette nuit, l’ex-fiancé était resté seul dans une cabane avec un fusil. Alors que Jim Clancy est resté pour ranger les chaises, Mélinda voit Owen Grace qui l’avertit qu’elle doit se dépêcher si elle ne veut pas que quelque chose de mauvais arrive à son mari. Elle appelle le détective Carl Neely, une connaissance du couple, et son mari qui, lui, ne répond pas, ayant laissé son cellulaire dans la voiture. Le détective et Mélinda se dépêchent à arriver sur les lieux. Une fois arrivé, le détective se rapproche doucement de la cabane, alors que Mélinda reste un peu à distance, ayant peur pour son mari, puisqu’elle a entendu un coup de feu. Le détective se rapproche de la porte et la force pour entrer. Il évita de justesse Hunter Clayton et Jim Clancy qui, chacun de son côté, essayaient d’avoir l’arme de son côté, pour qu’elle ne tombe entre les mains de l’autre, étaient par terre. Le détective pointe son arme vers l’ex-fiancé ivre et lui somme de se relever et de se rendre. Ne voulant pas obtempérer, le détective appela la police qui arriva peu de temps après. Entre-temps, Carl Neely tenait à distance Hunter Clayton à la fois de Jim Clancy et du fusil. Mélinda se rapproche de la cabane, mais l’esprit l’avertit de ne pas se rapprocher trop près de l’endroit. La femme de Jim Clancy avance à pas de loup vers la cabane et lorsqu’elle se pointe à l’embrasure de la porte, Hunter Clayton, qui était plutôt agressif, mais ne bougeait pas de son coin, s’agita tout à coup, ses démons ne le laissaient pas en paix, pour s’approcher du détective et essayait de lui prendre son arme à feu. Alors, Carl Neely, par mégarde, appuya sur la détente, faisant sursauter le mari de Mélinda qui tenait le fusil de l’ex-fiancé et Mélinda. La balle se planta dans le pied de Hunter Clayton, ce qui l’enragea encore plus, renversant le détective sous son poids. Jim Clancy intervient pour libérer le détective du poids de l’ex-fiancé de Tricia, mais ce dernier a récupéré l’arme du détective. Mélinda qui est toujours dans le cadre de la porte, n’osant entrer, remarque que Hunter Clayton avait l’arme pointé vers son mari, se tourne vers Owen Grace qui était à ses côtés un peu attristé. L’esprit l’informe que le moment est crucial pour son mari, à savoir de sa vie ou de sa mort. Mélinda lui demande s’il peut faire quelque chose, s’il peut agir d’une manière ou d’une autre pour éviter le coup fatal, mais l’esprit lui dit qu’il ne le peut en raison des ombres et des sombres entités qui entourent l’ex-fiancé. Hunter Clayton, le doigt sur la détente, allait appuyé sur la détente, alors que le détective s’interpose entre les deux et reçut la balle dans le ventre. Le détective rampe avec difficulté vers Hunter Clayton pour essayer de récupérer son arme, et, à ce moment, les policiers sont arrivés. L’ex-fiancé tira alors vers Jim Clancy, qui, heureusement, s’était déplacé à temps et évita de peu le coup mortel. La balle s’incrusta, par contre, dans son épaule gauche. 

Les policiers arrêtent Hunter Clayton et l’ambulance arrive pour récupérer le détective et Jim Clancy. Mélinda suivait son mari, inquiète. Elle attendait dans la salle d’attente et vit Owen Grace qui s’excuse de ne pas avoir réagi plus convenablement pour aider Jim Clancy. Mélinda lui réplique qu’il ne pouvait faire plus que ce qu’il a fait. La jeune femme se rendit dans la chambre de son mari et constate qu’il dort. Elle s’informa concernant l’état du détective Neely, et l’infirmière lui dit qu’il dort et qu’il lui faudrait un certain temps pour se remettre de l’opération. À l’instant où l’infirmière lui a communiqué ces information sur le détective, Mélinda voit, à la droite de celle-ci, Carl Neely (ou plutôt son âme, son esprit, son fantôme). Une fois que l’infirmière est sortie, elle demande à l’âme du détective s’il ne lui est pas impossible de revenir dans son corps avant qu’il ne soit trop tard. Neely lui répond qu’il peut toujours revenir, mais qu’il ne se presse pas et disparaît à sa vue. Mélinda s’endort au chevet dans la chambre de son mari. La jeune femme se réveille et constate que son mari est encore endormi, mais que son âme est à la droite du lit observant sa femme. Cette dernière, effrayée pour la vie de son corps, supplia à son âme de revenir. Jim Clancy lui répond qu’il se sent mieux ainsi et qu’il sait qu’il peut encore revenir dans son corps, mais qu’après ce qu’il a vu, il n’a guère envie d’y retourner. Jim Clancy s’approche doucement de son corps et le réanime instantanément, au bonheur de sa femme. Trois jours plus tard, après de nombreuses sorties de son âme de son corps, Jim Clancy demeure parmi les vivants, parmi les mortels, alors que le détective, cinq jours plus tard, meurt, son âme a abandonné définitivement son corps.

Après une semaine de repos, les docteurs permettent à Jim Clancy de retourner chez lui, ce qui réjouissait sa femme. Lorsque le couple sont rentrés à la maison, Owen Grace les salua et leur sourit timidement. Mélinda lui demande la raison pour laquelle il refuse de partir dans la Lumière. Il répond que son refus est tout simple, il doit encore rester pour protéger le couple et surtout pour se venger de Hunter Clayton et que le détective Carl Neely lui tient compagnie pour se venger de l’ex-fiancé de Tricia, dit autrement le chasseur sera chassé par les deux esprits errants. Mélinda est un peu exaspérée que ces deux âmes ne veulent pas aller dans la Lumière, mais elle n’est pas encore parvenue à les convaincre. 

L’épouse de Jim Clancy demanda à son mari ce qu’il avait vu avant qu’il ne regagne son corps. Jim Clancy sourit à sa femme et lui explique son expérience à l’extérieur de corps, à savoir que, dans un premier temps, il se sentait léger, aérien, et voyait la chambre dans laquelle il était. Il avait vu sa femme, mais elle dormait, et donc ne l’avait pas remarqué. Il voulait sortir par la fenêtre et lorsqu’il passa la fenêtre, il fut transporter dans les airs à une certaine hauteur où il voyait la ville comme un oiseau. Lorsqu’il leva les yeux au ciel, dans la lumière, il vit son père et son frère qui l’attendait, mais il ne voulait pas les rejoindre parce qu’il avait entendu une voix lui dire que son temps n’est pas encore venu et qu’il doit impérativement revenir dans son corps. Voix masculine et autoritaire, voix qui ne souffre d’aucune réplique. L’âme de Jim Clancy obtempère à cette voix. L’époux de Mélinda Gordon explique à sa femme qu’il lui était difficile de retourner dans son corps, alors qu’il avait vu une beauté incomparable dans la lumière qui l’attendait, il était presque déçu, et son âme sortait parfois de son corps, moment où son épouse l’avait vu, avant de revenir définitivement dans son corps. Jim Clancy explique à sa femme que lors de ses sorties, il comprenait mieux le monde invisible des esprits. Aussi, il lui explique qu’à la suite de ses sorties de son corps, il a la certitude d’avoir acquis une sorte de connaissance surnaturelle. Il rassure sa femme en lui disant qu’il ne peut ni voir ni entendre les esprits, mais qu’il peut, lors du repos de son corps, pendant le sommeil, voyager, lui donner des indications à partir de ses rêves et ainsi l’aider.

Le lendemain matin, Mélinda Gordon s’est réveillé plus tôt que son mari. Elle se leva et se tourna du côté de son mari, pour voir son âme en discussion avec l’âme du détective. Les deux âmes traitaient du monde des esprits et des entités qui y existent, les Ombres, qui sont des entités démoniaques, négatives, et les Lumineux, qui sont des entités angéliques, positives. Puis l’âme du détective disparaît à la vue du couple avant que Mélinda n’ait le temps de l’interroger. L’âme de son mari sourit à sa femme et revient dans son corps. Au réveil de son mari, Mélinda lui demande ce qu’il a vu. Jim Clancy lui répondit qu’il a compris que le monde des esprits est beaucoup plus complexe qu’elle ne le pense, puisque, outre les esprits, il y a deux entités qui se font la guerre et veulent avoir le plus d’esprits de leur côté, le Bien et le Mal, la Lumière et les Ténèbres. L’enjeu de cette guerre est l’âme humaine, particulièrement l’âme de certains hommes que chacun veut avoir de son côté; cette guerre se joue sur un autre plan, un autre niveau, plan et niveau auxquels participent, entre autres, Romano, mais aussi Mélinda Gordon, d’où l’intérêt de Romano pour elle, pour l’attirer de son côté, du côté de la noirceur, des ténèbres et du mal.

Jim Clancy sourit à sa femme, l’embrasse et lui demande si elle est toujours intéressée à avoir des enfants, elle lui répondit à l’affirmative. Il explique à son épouse que leurs deux enfants auront plus de capacités surnaturelles qu’eux et qu’eux, en tant que leur parents, auront la difficile tâche de les aider, de les guider pour qu’ils développent leur capacité au maximum, en plus de les éduquer. Mélinda, intriguée, demanda à son mari d’où il sait le nombre d’enfants, il lui explique que lors de l’une de ses sorties hors du corps, il a eu une vision du futur, de leur avenir, et qu’ils auront deux enfants, deux garçons qui n’auront qu’un an de différence, mais qu’il faudrait qu’elle soit prudente lors de ses grossesses. Et, il lui dit, d’ailleurs, avoir déjà rencontré, lors de ses voyages, l’âme de leur futur fils qui volète autour de Mélinda, suggérant à sa femme qu’elle pourrait être enceinte. Mélinda, toute heureuse, embrassa son mari et l’enlaça tendrement. La jeune femme, après avoir dit à son mari qu’elle ira faire un tour dans son petit commerce d’antiquités, se rendit à l’endroit mentionné où elle voit Délia Banks, son associée, qui parlait avec un client. Mélinda la salua discrètement et aller derrière la boutique pour ranger les nouveaux articles. À ce moment, un esprit errant fait son apparition, à savoir la belle-fille du détective Carl Neely, Caitlin Mahoney, qui lui murmure que tout est de sa faute si son beau-père n’est plus de ce monde et se sent en faute, mais avant que Mélinda puisse lui demander plus d’informations, elle disparaît de sa vue, la laissant perplexe. Mélinda appela Élie James pour lui décrire l’apparence de Caitlin Mahoney afin de savoir s’il serait capable de lui dire la raison de sa mort. Le professeur de psychologie lui répondit que cette fille est probablement morte à la suite d’une complication d’une anorexie mentale, mais qu’il devrait faire une petite recherche et qu’elle devrait venir le voir à son bureau pour en discuter plus amplement. La jeune femme remercia le professeur et raccrocha.

Mélinda Gordon, une fois qu’elle rangea toutes les nouvelles collections d’antiquités, salua son associée et partit chez elle. Une fois qu’elle est rentrée dans sa maison, elle voit la belle-fille du détective qui l’attendait au milieu d’un désordre dans la cuisine. Mélinda lui demande son nom, ce qu’elle lui répond. Aussi, le fantôme lui précise qu’elle ne peut être aidée, puisqu’elle a provoqué la mort de son beau-père, le détective, qui est le seul qui se préoccupait d’elle, puis disparaît de la vue de Mélinda, parce qu’elle a vu son beau-père derrière Mélinda. Cette dernière se retourne salua le détective et lui demande la raison pour laquelle il reste encore sur terre. Carl Neely lui demande pourquoi sa belle-fille le fuit, alors qu’il n’est pas fâché. Mélinda lui répondit ce que sa belle-fille lui avait dit, ce qui attrista le détective et demanda à Mélinda Gordon d’essayer de faire comprendre à Caitlin Mahoney qu’il ne s’est pas fâché contre elle, puis disparaît, parce qu’il a du travail, de la vue de Mélinda avant qu’elle n’ait le temps de lui demanda la nature de son travail. Elle prépara tranquillement le repas du soir et commença à manger, alors que son mari, ou plutôt son âme, se matérialise devant elle et l’avertit de ne pas déranger le détective dans son travail, parce que son travail est nécessaire pour l’équilibre des mondes, sinon, c’est eux qui auront un problème avec Hunter Clayton. Une fois que l’âme de son mari disparaît, Mélinda se dépêche de l’appeler pour s’informer de sa santé. Comme son mari lui répondit et la rassure de ne pas s’inquiéter pour lui puisqu’il est bien en vie, elle raccrocha.

Trois semaines plus tard, Mélinda se rendit au bureau d’Élie James pour lui soumettre le cas de Caitlin Mahoney. Le professeur de psychologie voulait se déplacer à l’hôpital Mercy pour obtenir plus d’information concernant le cas des anorexies mentales. Lorsqu’il se rendit à l’hôpital pour demander les informations et qu’il demanda au réceptionniste des informations sur les cas des anorexies mentales sous le couvert d’une étude en psychologie et en philosophie, il entendit le détective Carl Neely qui commentait ce qui était écrit sur les fiches du réceptionniste lut avec plus d’attention ce qui était écrit pour le cas de sa belle-fille. Le professeur de psychologie hocha de la tête aux mots du détective, ce qui intrigua le réceptionniste qui lui demanda la raison de son comportement un peu bizarre, étant donné que le réceptionniste continuait à défiler les pages pour trouver les chiffres exacts. Élie James s’excusa et, une fois qu’il obtient la réponse, remercia le réceptionniste et revient à son bureau. Il téléphona à Mélinda, qui entretemps, était parti dans sa boutique d’antiquités. Mélinda remercia le professeur des informations et décida d’appeler la mère de Caitlin Mahoney (et donc l’épouse du détective) pour s’informer un peu plus à la fois sur sa fille et son second mari (Carl Neely). Lorsque Mélinda se rendit à l’adresse de la mère, Catherine, Caitlin Mahoney se présente devant la porte. Mélinda lui demanda ce qu’elle veut, elle lui répondit qu’elle ne comprend pas la raison pour laquelle elle ira parler avec sa mère alors qu’elle était une mauvaise mère. Mélinda lui répliqua que sa mère doit bien pouvoir lui donner des informations sur sa fille. Mais Caitlin n’est guère convaincue, mais disparaît de sa vue. Lorsque Mélinda frappa à la porte et que Catherine ouvrit la porte, elle vit, derrière Catherine, Caitlin Mahoney très fâchée. Mélinda Gordon transmit ses condoléances à la femme, puis l’informa de son don et commença à l’interroger sur sa fille. Caitlin disparut de la vue de Mélinda, puisque Carl Neely se présenta dans son champ de vision. Le détective confirme à Mélinda ce que lui avait dit sa belle-fille concernant Catherine, puis disparut. Catherine ne donna guère d’informations à Mélinda, donc elle la salua et partit. Une fois rendu chez elle, Mélinda voit Caitlin Mahoney et la jeune femme lui transmis l’information que le détective voulait qu’elle sache, ce qui fit sourire Caitlin et, visiblement, lui ôta un poids considérable de ses épaules. À ce moment, son beau-père apparaît à côté d’elle, lui souriant. Alors Caitlin, qui voit la Lumière, demanda à son beau-père s’il veut lui aussi venir avec elle dans cette lumière, mais il refusa, considérant qu’il a encore un dernier travail à régler sur Terre. Caitlin entra dans la Lumière, salua son beau-père et remercia Mélinda et les quitta. Carl Neely disparut de la vue de Mélinda avant qu’elle n’ait le temps de dire quoi que ce soit.

Une semaine plus tard, Mélinda apprit qu’elle est enceinte, pour sa plus grande joie et celle de son mari. Mais elle continua à aider des esprits errants, surtout les cas simples à régler. Trois semaines plus tard, elle reçut un appel téléphonique d’Élie James l’informant qu’elle serait intéressée de connaître l’un de ses patients. Le professeur lui expliqua que Hunter Clayton est l’un de ses patients en traitement présentement dans sa clinique. ce qui ne manque pas d’étonner Mélinda qui lui demanda la raison, mais il lui refusa de répondre, étant un secret professionnel. Lorsque Jim Clancy eut appris le cas d’Hunter Clayton, il commenta à sa femme qu’il est probablement devenu un peu fou avec le détective et Owen Grace qui se vengent. 

Au même moment, à la clinique d’Élie James avec son patient Hunter Clayton, le professeur de psychologie interroge son patient et une fois qu’il nota sa réponse, il entendit Carl Neely commentait cyniquement à Élie James le cas de son patient, faisant comprendre au professeur que l’esprit est la cause de sa folie, de son sentiment de persécution qui commence à devenir de la paranoïa. Élie James, feignant de n’avoir pas entendu l’esprit, continua son interrogation, puis prit rendez-vous pour la semaine prochaine avec ce dernier. Le traitement se continua ainsi pendant trois semaines, mais Élie James comprit qu’Hunter Clayton est devenu fou et commence à avoir des idées suicidaires, ne pouvant plus supporter le jeu des esprits vengeurs. La semaine suivante, Jim Clancy et son équipe d’ambulanciers avaient à se déplacer jusqu’à l’appartement d’Hunter Clayton pour le trouver dans un état limitrophe à la mort, mais Jim le ramena, après maintes réanimations parmi les vivants. Hunter Clayton resta à l’hôpital une semaine, puis sortit, mais il demeura pour toujours marqué par sa tentative ratée de suicide, ne pouvant jamais être comme avant, et donc ne pourrait nuire à personne.

Une semaine après le retour de Clayton chez lui, le détective Carl Neely se présente chez Mélinda pour la saluer, pour lui dire les derniers adieux et pour lui dire qu’il est prêt à aller dans la Lumière. Owen Grace était déjà parti dans la Lumière un mois plus tôt. Ce qui rassura la jeune future mère.

Laisser un commentaire ?