L'atelier des Sorciers - Tome 1

Chapitre 3 : Chapitre3: Pentacles, artefacts, et épreuve...

2234 mots, Catégorie: G

Dernière mise à jour 24/04/2020 19:17

Noir, et obscurité. Voici ce que voyait Coco, regardant avec stupéfaction... les toilettes. Des toilettes magi... bizarres.

-Tout a disparu...dans un gouffre sans fin...


"Toc,toc"

-Coco ? l'appela Tetia derrière la porte , Tu as fini ?

-Oui,oui, je sors...


***1 ou 2 minutes plus tard***


-Bonjour !

-B'jour ! Ça va ? , demanda Tetia en s'étirant.

-Oui,euh...Elles sont toutes comme ça, les toilettes magiques ? Près de mon village, il y a une source magique, mais c'est la première fois que je vois des toilettes semblables !


Tetia réfléchit à haute voix :

-C'est vrai que les artefacts se trouvent plutôt dans les grandes villes, normalement.

-Arte...fact ? , Demanda Coco, Tu veux bien m'en dire plus ?

-Pardon, mais j'ai à faire ! Fouille dans mes livres si tu veux te renseigner !


Puis elle partit, laissant Coco, qui se mit à chercher des réponses, assise devant son bureau.Elle lut :

-"Les objets enchantés...sont appelés artefacts..."


Ils sont très appréciés, car tout le monde peut les activer, et pas seulement les sorciers.

Toutefois, seuls les sorciers sont capables de les confectionner, ce qui en fait des objets de grande valeur.


-"Il est interdit de fabriquer un artefact avant d'avoir passé un examen et d'avoir été officiellement accepté comme disciple." Tiens ?


Une image de sa colocataire apparut dans son esprit.

*C'est ce dont parlait Agathe ? Il faut passer un examen pour devenir l'élève d'un sorcier...*


Puis, tournant les pages :

-Mais en quoi ça consiste ? Ce n'est écrit nulle part...

-Qu'est-ce que tu cherches ?

-Waah ?!


Kieffrey venait d'arriver derrière elle, mais elle ne l'avait pas vu. La pauvre avait frôlé la crise cardiaque !


-Tout n'est pas écrit dans les livres, tu sais. Parfois, la pratique vaut mieux que la lecture.

Dit-il en lui tendant un plateau.


-Qu'est-ce que c'est ?

-Ton matériel, les ustensiles nécessaires pour pratiquer la magie.


  • Baguette à dessiner : C'est un banal porte-plume.Il faut fréquemment changer la pointe qui trempe dans l'encre.
  • Encre magique : Elle est fabriquée à partir de pigments présents dans le sang-résine. Elle est indispensable à la magie. Les autres encres sont sans effet.
  • Baguette de résine : Faite en sang-résine solidifié, elle est adaptée pour dessiner directement sur les végétaux et les pierres, mais ses tracés s'effacent facilement.
  • Mortier : Il sert à broyer les ingrédients qu'on ajoute à l'encre pour élaborer des sorts complexes.
  • Carnet circulaire : Un petit carnet qui tient dans la main et qui permet de tracer des pentacles. Très pratique quand on doit dessiner un sort discrètement.


-Waaaaaaah ! La claaaaasse ! J'adore...C'est magnifique ! , s'extasia Coco.


Puis, elle prit la baguette à dessiner.

-Tiens ? On dirait la baguette que j'avais reçue en cadeau.


*À croire que le sorcier que j'avais rencontré à la fête...

Voulait me pousser à utiliser un sort interdit...

J'ai encore un peu peur...

Mais...

Je jure de rendre à maman son apparence normale !*


-Coco... C'est bon ? On peut commencer ?

-Euh...oui !


***1 Heure plus tard...***


Coco était allongée par terre, sur le ventre, un livre sur la tête, entourée de pentacles et de livres.


Kieffrey demanda :

-Ça ne va pas ? Tu veux faire une pose ?

-Non, non... Ces juste que...Tous ces mots que je ne connais pas, ça me donne mal à la tête...

-Pardon...C'est la première fois que j'enseigne à une néophyte...


Pendant qu'il disait cette phrase, Agathe passa derrière eux, ses ustensiles à la main. Elle tourna la tête vers eux et sourit légèrement, puis s'installa à son bureau.

Coco qui l'avait remarqué, la regarda, songeuse...

-Bon...Coco !


Elle retourna vivement la tête:

-Oui !

-Tu vas me répéter ce que je viens de t'apprendre pour que je vérifie si tu as bien compris.

-D'accord ! Alors...Un sort est composé de trois éléments...


Au centre l'emblème...

Autour, une rangée de flèches.

Et enfin, le cercle qui entoure le tout.


-Je crois...


Les emblèmes sont divisés en plusieurs catégories : Feu, eau, lumière, vent...

Ce sont eux qui fixent l'élément du sort.

Les flèches servent à déterminer la forme du sort, sa taille et son orientation.

Tracé en dernier, le cercle achève le sort... Et la magie s'active !


-C'est déjà difficile à retenir...

Dit Coco,la tête commençant à lui tourner.


Très bien expliqué, Bravo !

La félicita maître Kieffrey.

-Quand on apprend par cœur, on finit tôt ou tard par oublier, mais comprendre et expliquer avec ses mots permet de s'en imprégner.

Ce qui te conduira à la parfaite maîtrise de ton art...Comme ceci !

Dit-il en dessinant dans son carnet circulaire, faisant apparaître un rose...d'eau !

Coco regardait son œuvre, les yeux brillants.

-Ok...Je vais essayer !

-Très bien, vas-y !


Elle s'installa à son bureau, et chercha une idée de sort. Elle commença à gribouiller quelque chose, puis broya la feuille dans ses mains.

Kieffrey la lui arracha :

-Non, ne le jette pas !

-WAAAH ! C'est raté ! Je ne peut pas vous montrer des gribouillis pareils après avoir vu une si jolie fleur d'eau ! Je suis nulle... Mes traits sont tout tremblotants !


Il déplia la feuille et observa son pentacle:

-C'est normal, tu débutes à peine. Tes vraies erreurs sont ailleurs.


Coco reprit la feuille dans ses mains tandis que son professeur lui pointa son cercle du doit:

-Regarde, ton cercle n'est pas fermé. La magie ne peut pas s'activer.


Coco n'était plus devant son bureau, mais sur le côté, lui tournant presque le dos.

-Ta main est forcément hésitante, tu manipules un outil qui ne t'es pas familier. Tu es comme un poulain qui apprend à marcher. Mais bientôt tu prendras de l'assurance et tu pourras galoper !


Il plaça sa plume dans sa main et lui dit :

-Allez corrige ton trait, et regarde l'effet de ton...


Il ne pus finir sa phrase, qu'une fois tracé entièrement, le cercle termina le pentacle, et la magie s'activa. Un grand jet d'eau apparu d'un coup, mais il partit sur le côté, arrivant directement...Dans la tête d'Agathe ! Tout s'était passé en une fraction de seconde. Ce n'était pas ce qu'elle avait prévu !


Elle vit alors sa colocataire lui lancer un ces regard...Le genre de regard qui te terrifie à vie. Son œil se voyait à travers ses cheveux trempés.


Coco s'agitait dans tous les sens, les yeux écarquillés, et la bouche grande ouverte.

-Je... Je suis désolée ! Je n'ai pas fait exprès !


Ses yeux descendirent sur le bureau, et elle y vit un pentacle magnifiquement tracé, avec soin et application...Complètement fichu. L'encre bavait de partout à cause de l'eau. A cette vue, Coco cria plus fort et s'agita encore plus.

-PARDON ! Je vais sécher ta feuille !

Elle attrapa son pentacle et commença à le secouer de haut en bas pour le faire sécher.


Kieffrey intervient alors :

-Du calme Coco ! Ça va Agathe ? Pas trop de dégâts ?


Cette dernière n'avait pas bougé d'un poil. Les gouttes d'eau perlant sur son visage et ses cheveux. Elle se releva finalement, et écarta brièvement une mèche trempée de son visage:

-Non, maître. Tout va bien. Elle parlait calmement.


*C'est bon signe ?* Ce demanda Coco.


-Faîtes moi voir le pentacle de Coco.

-Tiens..., le maître le lui tendis.


La tête de Coco se retourna rapidement, ses yeux allants de lui à elle. Elle se demandait ce qui allait se passer.


Agathe avait la feuille dans ses mains, en la tendant à Coco, elle dit :

-Ah, c'est pour ça... Regarde !


Cette dernière qui avait à présent la feuille dans les mains observait sa colocataire en face d'elle. Celle-ci montra du doit l'une des flèches tracées.Elle regardait la feuille en même temps qu'elle parlait, ne jetant même pas un œil à sa camarade.

-Cette flèche-ci est un peu trop longue. Du coup, la magie a jailli trop fort de ce côté-là, se qui a dévié ton jet d'eau sur le côté.


Coco ne l'écoutait que d'une oreille, Coco n'était absolument pas concentrée sur son pentacle. Agathe était juste en face d'elle, leurs cheveux se touchaient presque.

La jeune apprentie regardait fixement les yeux de l'autre, tentant de lire en elle, se demandant sûrement si elle lui en voulait, car elle ne laissait paraître aucune émotion.

Et, personne ne s'en aperçu, même pas elle, mais quelques légères rougeurs apparurent sur ses joues, sans doute dues à la trop grande proximité.


-Bravo ! , intervint Kieffrey , Les remarques d'Agathe sont toujours très pertinentes.

En même temps qu'il parlait, Agathe avait reculé et s'était tournée vers lui, qui lui tendait une serviette. Coco était encore un peu perdue dans ses pensées.

-Bon... Je pense pouvoir te la confier sans crainte...


-Hein ?! , s'étonna Coco, revenue sur terre à cette entente.


Kieffrey attrapa son chapeau et le mit sur sa tête :

-Je dois me rendre à l'académie de sorcellerie pendant deux ou trois jours. Tu t'occuperas de la formation de Coco en mon absence, Agathe.


Il commençait à descendre les escaliers, Coco essaya de le rattraper :

-Attendez ! Je ne...

-Tu as beaucoup à apprendre de ta camarade ! Prends modèle sur elle.

-Mais...maître...


Elle se retourna vers Agathe, qui se séchait la tête avec une serviette à côté d'elle.

Elle s'excusa encore:

-Je suis vraiment navrée...

-Tout va bien j'ai dit. Tu vas t'excuser encore longtemps ? , elle ne la regardait même pas, posant sa serviette..


Elle la regarda alors du coin de l’œil:

-Bref...


Elle s'approcha d'elle rapidement, ne lui laissant pas le temps de répliquer, et se pencha au dessus d'elle, très près, mais pas autant que tout à l'heure, la pointant légèrement du doigt:

-Assez de leçons pour aujourd'hui !


Elles se regardaient dans les yeux. On pouvait apercevoir un certain amusement, tout de même assez faiblement, à effrayer Coco dans la voix et le regard d'Agathe.

-Maintenant, tu vas passer l'examen.

-Quoi ? Déjà ?!


***Ellipse quelques minutes plus tard, devant la fenêtre portail***


-Euh..Agathe...C'est vraiment prudent ? Le maître n'est même pas là...


Celle-ci lui tournait le dos en activant le portail, tandis que Coco s'accrochait à une sacoche qu'elle avait apportée. Elle portait une sa cape de sorcière, et avait son matériel de magie.

Agathe se retourna vers elle:

-Sur place, tu seras seule, de toute façon.

-Mais je viens juste d'arriver...

-Moi, j'ai réussi le test à l'âge de dix ans. Les conditions sont les mêmes pour tout le monde.

-Ah bon ? Coco était assez impressionnée.



-Ce premier examen s'appelle ''La permission du roi''. Tu emporter trois artefacts et trois ustensiles. Tu dois grimper au sommet des monts surréalistes sans l'aide de personne et y cueillir une malherbe couronnée. Mais les artefacts doivent êtres présents dans la maison.

-Je peux prendre les toilettes par exemple ?! Les ténèbres infinies...

-C'est un enchantement très précis, tu ne peux pas le déplacer.

Puis, elle continua :

-Une boussole pour te repérer et une goutte de suspension pour boire. C'est à peu près tout ce que tu as à disposition.

-Ah bon ? Et, euh... Pas de chaussures ?

-Comment ça ?


Coco montra les chaussures d'Agathe du regard. Cette derrière cacha par réflexe son pied droit derrière sa jambe gauche.

-Ces chaussures sont des artefacts, non ? Je les ai vues briller quand vous avez volé avec, maître Kieffrey et toi.


Coco se sentie gênée tout à coup:

-Donc...Je me demandais...


Elle prit son courage à deux mains:

-Si je pouvais te les emprunter...


Agathe afficha un regard de...comment décrire ça ? Bon, regardez ici : https://www.scan-fr.co/manga/latelier-des-sorciers/3/26


Et voici sa réaction ci-dessus. Coco était vraiment surprise qu'elle soit d'accord.

Agathe colla alors les chaussures contre son buste, comme pour la forcer à les prendre. Coco la remercia, difficilement:

-Oh...merci...


D'un coup, Agathe la projeta à travers le portail, et elle retomba de l'autre côté, dans une forêt:

-Et maintenant file !


Coco releva la tête vers elle. C'était étrange de se dire qu'elle la voyait devant elle, alors que plusieurs centaines de kilomètres les séparaient.

-J'ai oublié de te dire... Tu as droit à une seule chance.

Elle commença à se retourner pour partir.

-Si tu échoues, maître Kieffrey ne t'acceptera pas comme élève, et tu devras quitter l'atelier.


Le portail se referma, laissant une Coco, seule au beau milieu d'une forêt inconnue.

-Pas très rassurant...


Puis, elle se reprit :

-Mais je vais faire de mon mieux...Il est trop tard pour faire demi-tour !


Elle attrapa la boussole:

-La boussole m'indique ma destination...


Elle commença à avancer, reprenant confiance en elle, elle fit tournoyer la boussole, et dit :

-Aller ! Un peu d'escalade, ça n'a jamais fait de mal à personne ! C'est partit ! Si Agathe a réussi à 10 ans...

C'est sûrement facile...


Elle s'arrêta d'un coup, et regarda en l'air :

-Mais...

Je rêve...


C'est ça, les monts surréalistes ?


https://www.scan-fr.co/manga/latelier-des-sorciers/3/30








Laisser un commentaire ?