L'atelier des Sorciers - Tome 1

Chapitre 3 : Chapitre 2 - Une nouvelle apprentie

2725 mots, Catégorie: G

Dernière mise à jour 24/04/2020 19:19

Coco se réveillait lentement, prête à replonger aux pays des songes à tout moment, lorsque quelque chose l'en empêcha. Elle se frotta les yeux et dit :


-Un courant d'air ?


En effet, elle se trouvait à l'intérieur d'un carrosse, tiré par des chevaux ailés.


Kieffrey s'étira :

-Tu es réveillée ? J'ai appelé un carrosse ailé. On est en altitude, tu devais avoir froid en chemise de nuit.


Coco remarqua qu'elle était emmitouflée dans une couverture.


-On est bientôt arrivés. Regarde !


Il pointa l'extérieur du doigt. Coco avait les yeux brillants.

-Voici mon atelier...Qui sera ton école.


C'était une sorte de grand chalet, au milieu des collines et de quelques arbres...Bon, ok, ma description est pourrie XD. Regardez à cette adresse plutôt, vers le milieu :

https://limaginairdenael.wordpress.com/2018/03/14/manga-latelier-des-sorciers/



-J'ai planté des ronces autour de ta maison. Elles pousseront en un clin d'oeil et formeront une sorte de barrière. Comme ça, personne ne sera tenté de s'approcher pour

voir de plus près cette étrange sort de pétrification. Tu ne pourras pas rentrer chez toi pendant quelques temps...Alors...?

Coco ?


Celle-ci avait arrêté de marcher. Kieffrey s'approcha d'elle, lui demandant:

-Qu'est-ce qui ne va pas ?


Ce à quoi elle répondit, en essuyant les larmes qui commencèrent à perler sur ses joues avec sa couverture :

-Ma mère...


Elle pleura d'avantage et enfoui son visage dans ses mains:

-Je l'ai laissée toute seule...

Alors que je lui avait promis de ne jamais...

La quitter...


-Coco...Ne sois pas trop dure avec toi-même. Tu ne pouvais pas savoir.


Dit-il, en entrant avec elle à ses côtés.

-Allez, tu vas te débarbouiller.

Un peu d'eau sur la figure et hop ! On passe à autre chose !

A partir d'aujourd'hui, tu vas habiter ici.


Il dit ceci en attrapant une sorte de hanse et un couvercle, entre lesquels se formaient une grosse bulle d'eau, comme par magie...


Coco regarda ce qu'elle avait à présent dans les mains, se pencha sur le côté et demanda:

-Euh...Qu'est-ce que c'est ?


- De l'eau, pourquoi ? , Demanda-t-il le plus naturellement du monde, tout de même surpris par la question.


-D'habitude, l'eau, ça ne ressemble pas à une boule flottante...


-Ah ! J'ai failli oublié ! Je vais t'apporter des vêtements !

Il était déjà passé à autre chose...


-Hein ? Mais...Je ne sais pas comment me servir de ce truc ! Vous n'auriez pas plutôt un seau ou quelque chose dans le genre ?

Dit-elle alors qu'il s'éloignait.


-Kieffrey ? , Demanda-t-elle une dernière fois, sans réponse.


-J'ai peur de toucher...A se sort que je ne connais pas...


-Il n'y a pas de quoi ! , Dit une voix derrière elle. Il est très facile d'utilisation. Tu veux que je te montre ?


C'était une jeune fille d'à peu près son âge, avec de longs cheveux, bouclés et...ROSES ? Bah, après tout, elle avait elle même les cheveux un peu verts, alors...


-C'est une goutte en suspension , Déclara-t-elle, Ce sort va puiser l'eau présente dans l'air pour la concentrer au même endroit ! Il suffit de faire pivoter la soucoupe du bas pour la faire couler.


Ceci dit, elle versa de l'eau dans les mains jointes de Coco, qui lui répondit :

-Waah, génial ! Merci !

-Merci à toi !

-Hein ?

-J'adore qu'on me remercie ! Alors merci pour ton merci !

-Vraiment ? Merci bien...

-Merci de m'avoir remercier !

-Ça peut durer longtemps...


-Ne te sens pas obligée de lui parler... , Commença quelqu'un derrière elle. , Si Tetia t'ennuie, ignore-la. Si tu ne lui réponds pas, elle finira par ce taire...

-C'est pas sympa, Trice ! Je voulais juste l'aider.

-L'ignorer ? , Dit Coco tout bas, le visage avec de grands yeux ronds, se demandant quelque part *Pourquoi tant de haine ?*


Trice avait des cheveux plus longs que ceux de Tetia, lisses, et bleu clairs, comme ses yeux.


-Ah... , Coco venait de remarquer ce que Trice portait dans les bras.


*Un porte-plume et de l'encre...C'est son matériel de magie ?*

-Vous êtes des sorcières ?

-Apprenties ! On est les élèves de maître Kieffrey !

Puis, elle se mit à tourner autour de la pauvre Coco, et à l'observer :

-Pourquoi ? Pas toi ? Je pensais que tu était une apprentie toi aussi.

Tu as quel âge ?

Tu viens de quel atelier ?


Coco répondit, tout sourire :

-Je suis encore moins que débutante... J'ai dessiné mon tout premier sort aujourd'hui...Je vais vivre avec vous désormais.

-Quoi ? , Répondirent les deux sorcières en cœur.

-Bah...


Tetia demanda, peu sûre d'elle :

-Est-ce que...Tu serais une...

-Une quoi ? , Demanda Coco, ne comprenant pas son soudain changement d’attitude.


Tetia et Trice se regardèrent un instant, avant que la première ne se retourne vers Coco, un air inquiet au visage:

-... J'en ai seulement entendu parlé...


Elle continua:

-Mais il paraît que les humains normaux ayant utilisé un sort interdit...Sont parfois autorisés à conserver leur mémoire, et à devenir sorciers...


Coco voulut en savoir plus, mais avant qu'elle n'ai dit quoique ce soit, Kieffrey apparut derrière elle.


( PAUSE :

Bon, on est d'accord, il s'est pas téléporté, hein, c'est juste que personne ne l'a vu arriver...

FIN DE LA PAUSE )


-Coco !


Elle sursauta.

-Tout va bien ?

-Kieffrey...


*Il m'a fait peur !*


-Agathe n'est pas là ? Trice, Tetia, vous pouvez nous laisser, s'il vous plaît ?


-Oui, oui !


Coco regardait son professeur, un air inquiet au visage.


-N'aie pas peur. Je vais tout t'expliquer.



Il y a très longtemps, la pratique de la magie était courante.

En assemblant plusieurs symboles... Et à l'aide d'une encre fabriquée exprès pour ça...

Tout le monde pouvait faire de la magie.

C'était un art beaucoup plus commun qu'à l'heure actuelle.

Hélas...

De nombreuses guerres en ont découlé.

Les Humains n'hésitaient pas à employer ce pouvoir pour tout et n'importe quoi.

Ils dessinaient des sorts épouvantables

Les quelques personnes dotées d'un tant soit peu de bon sens se regroupèrent pour former un ligue pacifique, celle des Sorciers.

Ils dérobèrent aux humains toute connaissance de la magie...

Et transmirent leur savoir uniquement à des disciples tirés sur le volet.

Depuis le "Jour de la conjuration"...

Les humains pensent que la magie n'est à la portée que de quelques individus.

Si la vérité venait à se répandre...

Le monde serait de nouveau immédiatement à feu et à sang.



Nous sommes tous très prudents afin de conserver le secret. C'est pour ça que ton cas fait jaser. Désolé...


-Je vous en prie, c'est ma faute. Dîtes moi...


Répondit Coco, assise par terre, les mains sur les genoux. Mains qui se ressaieraient sur sa robe de chambre.


-C'est quoi, un sort interdit ?


-Un sort qui a été cré à l'époque des guerres et qui a été banni après le jour de la conjuration...

Dit-il avant d'ajouter :

-Un sort conçu pour blesser.


A ses mots, Coco se leva, un regard déterminé, un peu comme dans un manga ( Ouais, je sais, je suis drôle XD ).

D'un bond, elle atterri devant lui, et lui lança, en tenant fermement ses avant-bras :

-Je veux connaître...

Tous les sorts...

Défendus !

Apprenez-les moi !


Kieffrey ne savait pas comment réagir. Il ne dit rien


-Si je reste dans l'ignorance...

J'aurais toujours peur...

Et je ne pourrais rien faire...


Compréhensif, son maître lui sourit, s'abaissa à son niveau, et lui dit :

-J'allais te dire de ne pas te précipiter, mais je ne peux pas t'en vouloir d'être pressée.


Puis, il lui pris la main :

-Suis-moi.


Il l'amena devant un escalier, et tandis qu'il les descendirent, il parla :


-Des sorts interdits, il en existe à foison. Mais pour faire simple, tout sort qui porte atteinte à l'intégrité de quelqu'un est classé comme défendu.

Les transformations physiques, les modifications de l'âge, la téléportation sans portail ni véhicule, la manipulation de l'esprit ou des sentiments, les sorts de blessure ou de guérison...

A une exception près.


-La magie qui efface la mémoire ?


-Exact.


Il s'approcha d'une sorte de lampe, et tourna une fois une petite manivelle, tout en soulevant le chapeau, faisant apparaître une petite boule lumineuse flottante.


-La plupart des sorts enchantent des objets. Des carrosseries, ou des lampes...

Ou encore...

Des fenêtres.


Il s'approcha d'une sorte de grande fenêtre ronde, avec pleins de symboles, et des manettes en bois, qu'il fit tourner, pour aligner correctement plusieurs symboles.


Coco vit alors un magnifique lac, encerclé par des montagnes. Un pont suivi d'une immense tour au centre.


-Un lac ?! ,S'écria-t-elle.

Je n'ai vu que des collines à la ronde, quand on est arrivés...


-C'est une fenêtre portail. Elle est connectée à une autre fenêtre ronde possédant le même motif.


Puis, pointant du doigt :

-Tu vois ce bâtiment au loin ? C'est la tour-bibliothèque. Par souci de conservation, tous les ouvrages concernant la magie y sont automatiquement copiés, dès leur rédaction.


Coco eut un éclair :

-Mais alors, mon livre d'image...

Allons-y tout de suite ! Je le chercherai jour et nuit sans dormir, s'il le faut !


-Une minute...


C'est alors qu'ils virent se qui sembla être un serpent de mer géant bouger une partie de son corps hors de l'eau, et la replonger aussitôt, les éclaboussant fortement au passage.

Kieffrey referma la fenêtre, Coco étant par terre,se demandant :* Mais c'était quoi ce truc ?!*.

Comme si il avait lu dans ses pensées, le sorcier expliqua :


-C'est l'épreuve des bibliothécaires.

La tour est gardée par quatre bibliothécaires. Seuls les sorciers ayant franchis l'obstacle avec succès sont autorisés à y entre.

Donc, tu dois d'abord entamer ta formation.


Elle le regardait, comprenant qu'elle ne pourrait pas aller chercher son livre avant un moment.


-Coco... , Reprit-il , Tout à l'heure, ça m'a fait plaisir de constater que tu était avide de savoir. C'est normal de ressentir de l'appréhension... Mais...


Il retourna la manette de bois :

-Sache que tous les sorts dangereux ont été bannis...


Il ne reste plus que ceux qui rendent les gens heureux !


Il dit cela en même temps que de magnifiques pétales de fleurs volèrent dans la pièce, laissant une Coco aux yeux brillants, et pleins d'espoir.


-Par conséquent, tes découvertes vont s'accompagner de beaucoup de joies.


Il avait un sourire doux, et elle un heureux, elle semblait émerveillée.


-Alors... Qu'en dit tu ?


-Je suis prête...Maître Kieffrey !


-Parfait ! Je vais te conduire à ta chambre...


*FLOTCH* (C'était le bruit des pétales qui tombent par terre...)


-Après avoir fait un brin de ménage...



***Quelques minutes plus tard***



Ils arrivèrent devant une porte, Kieffrey toqua une fois, tout en disant :

-Voilà où tu logeras. Agathe n'est pas encore rentrée...

-Qui c'est ?

-Ta colocataire.


En entrant dans la pièce, Coco admira sa grandeur, tandis que Kieffrey resta au pas de la porte.

L'endroit comprenait deux tables en forme d'arc de cercles sur les côtés de la pièce.Ces deux bureaux étaient séparés par un petit couloir, qui s'arrêtait au fond de la pièce, ou l'on voyait une grande fenêtre donnant sur extérieur, et un escalier qui descendait vers la droite.


-Voici l'espace de travail, que vous partagerez toutes les deux. Tu trouveras la chambre à coucher en bas des escaliers. Elle ferme à clef.

Repose-toi un peu. Je dois y aller, mais si tu as besoin de quoique ce soit, n'hésite pas à m'appeler.


Coco ne savais pas si elle devait être inquiète, ou joyeuse :elle allait devoir partager sa chambre avec une autre sorcière.

Kieffrey sourit gentiment en refermant doucement la porte. Mais tandis qu'il s'éloignait, il sortit un petit bidule rond de sa poche (Je ne sais pas comment décrire ça autrement...)

Il en tourna les contour, et se mit à parler dedans:


-Ici Kieffrey. Merci de m'avoir autorisé à prendre Coco comme disciple.

-...

-Oui...

-...

-Le livre ? Non, pas encore... Elle est un peu déboussolée.

-...

-Au contraire, il faut s'estimer heureux.


Son visage se fit plus sombre, presque un peu effrayant.


-Elle a des étoiles dans les yeux, à la vue de la magie.


*Par chance, elle n'est pas effrayée.

Un jour, elle devra se confronter à se sort interdit...*


De son côté, Coco observait un peu la pièce dans laquelle elle se trouvait. Les deux bureaux étaient identiques, à une exception près, l'un d'entre eux, celui qui deviendra le sien, était vide. Sur l'autre, il y avait du matériel de magie, dont de l'encre, mais aussi des feuilles, des pots à crayons, des tracés, différents symboles, et très peu de décoration. Voir pas du tout. En revanche, il y avait des livres un peu partout : Empilés, rangés, ouverts...


Coco dit, sans aucun mépris dans la voix, juste de la curiosité, de l'interrogation :

-Eh ben... Ça ressemble à ça, une chambre de sorcière ?


-C'est mon bureau, là.

Lâcha une voix. Elle venait d'au dessus d'elle, ce qui l'étonna. Elle releva la tête en sa direction, et aperçu une jeune fille, d’à peu près son âge,des cheveux bouclés, noirs, et assez courts, entrain de rentrer par la fenêtre en volant. Elle portait une cape, et un chapeau pointu, et avait un paquet dans la main. Le cercle sous ses chaussures brillait lorsqu'elle se déplaçait. Coco ne l'avait pas lâchée des yeux. Elle avait la bouche entrouverte, et une certaine brillance dans le regard.


Agathe lâcha un:

-Pousse-toi, je vais atterrir.

Coco s'écarta vivement, s'excusant:

-Oh, pardon !

Puis, elle tenta d'engager la conversation, chose qu'elle n'aurait, sans aucun doute, pas dû faire.

-Tu es Agathe, c'est ça ? Moi, c'est Coco

-Je sais. , Répondit Agathe , Tu es ''l'ignorante'' dont tout le monde parle. J'ai entendu dire qu'une novelle élève nous avait rejointes.


Elle dit cela, tout en lui tournant le dos, elle enleva sa cape d'une main, la faisant glisser sur son bras, et son chapeau de l'autre.

-Désolée pour ta mère.

Elle avait un peu tourné le regard vers elle.


Coco ne savait pas trop comment réagir. Comment se faisait-il qu'elle soit au courant ?


-M...Merci...

-C'est ta faute. , Répondit-elle simplement. Elle été maintenant sur le côté, et avait jeté sa cape et son chapeau par terre. Elle la regarda droit dans les yeux.


-Elle ne redeviendra jamais comme avant.


Coco fût blessée par ses paroles. Elles venaient à peine de se rencontrer, et elles avaient déjà une relation difficile. Eh bah, ça promettait pour la suite...

Légèrement en colère, elle dit :

-Si je suis là, c'est pour trouver un moyen de la sauver.


Elle avait serré son poing droit contre sa robe.

-Je vais devenir sorcière et...

-Tu penses que c'est si facile ?


Agathe était désormais face à elle, et mettait sa main en avant, lui montrant sa paume, tachée d'encre. Sous l'effet de surprise, Coco avait reculé d'à peine un pas.

Agathe continua :

-Dès qu'on sait tenir une plume, on dessine des pentacles, jusqu'à avoir les doigts teintés par l'encre en permanence...

Ensuite, on passe un examen pour devenir apprentie...

Et c'est seulement après qu'un sorcier nous prend comme disciple.


Elle la fixa, un air de défi dans le regard:

-Toi, tu es une simple humaine, une ''ignorante''...

Tu ne seras jamais sorcière.


Coco répliqua:

-Figure toi...


Elle releva la tête.

-Que j'ai essayé de dessiner un sort et que j'ai réussi ! Ne me condamne pas d'entrée de jeu !


-Alors, prouve moi ta valeur...


Elles se toisaient à présent du regard, même si Coco hésitait tout de même à lui répondre, sous l'aura l'effet que lui faisait Agathe. Un mélange entre une pointe d'autorité et un soupçon de peur... Mais il y avait autre chose, chose dont elle ignorait le sens, même l'existance.


Agathe termina :

-Demain, je te ferais passer un test.

Laisser un commentaire ?